Publié le Vendredi 12 Janvier 2018 à

Régions > Charleroi > Actualité

Les malheurs n'en finissent pas pour l'église Saint-Antoine: toutes nos photos des dégâts de l'incendie

M.Pz

C’est la suite d’une longue série de malheureux événements : ce jeudi soir, l’église Saint-Antoine-de-Padoue, en plein cœur de la ville de Charleroi, a été victime d’un incendie qui semble être volontaire. Les dégâts sont maintenant à estimer et le père Norbert s’indigne : ce n’est pas la première fois que son église est la cible de vandales et de petits criminels.

À l’intérieur de l’église, une couche de cendre et de poussière recouvre chaque centimètre carré. Les murs, déjà en mauvais état avant l’incident, sont maintenant couverts de suie. Dans le coin dédié aux bougies et à l’offrande, trois statues noircies semblent gémir  : c’est à leurs pieds que le feu a été bouté. Des morceaux de papier ont été retrouvés à cet endroit après les faits. Pour le Père Norbert, c’est une évidence : l’incendie est criminel ! «  Déjà la semaine dernière, deux hommes ont tenté de dérober l’argent des pauvres.  » Les individus ont essayé, avec un pied-de-biche, de forcer le tronc des pauvres destiné à récolter les dons pour les plus démunis. Ils ont pris la fuite après avoir été surpris par la personne en charge de surveillance.

> Dégradations, délabrement, vandalismeLes sept plaies de l’église Saint-Antoine.

> Toutes nos photos et notre vidéo sur l’état de l’église.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent