Publié le Vendredi 12 Janvier 2018 à

Sports > Cyclisme

Thomas Degand: «Avec le Tour, j'ai appris à positiver»

Rédaction en ligne

Thomas Degand est le coureur le plus ancien de l’équipe Wanty-Groupe Gobert. À 31 ans, le vainqueur du Tour du Jura en 2017 a bouclé, l’an dernier, son premier Tour de France en 34e position au classement général, après s’être mis au service du jeune leader français Guillaume Martin. Le Lessinois souhaite retourner à la Grande Boucle avec la même optique en juillet prochain.

News

La carrière Thomas Degand a pris un nouvel élan en 2017 avec un premier Tour de France réussi. Depuis ses années chez les débutants, le Lessinois a tout connu dans l’évolution du projet sportif de Jean-François Bourlart, manager de l’équipe Wanty-Groupe Gobert. Il a montré en 2017 qu’il est bien un spécialiste de tours, reconnu comme un des meilleurs grimpeurs belges actuels par son directeur sportif Hilaire Van Der Schueren.

La saison 2017, sa victoire au Tour du Jura et, surtout, sa 34e place au Tour de France ont donné plus de confiance au coureur hennuyer. «  Participer à un premier Tour de France et le terminer à une place honorable ne m’ont certainement pas fait de mal  », a indiqué vendredi Thomas Degand en marge de la présentation de son équipe à Benidorm, en Espagne.

«  Ce fut un bon Tour pour moi, ça m’a donné de la confiance pour les années futures. Avant, j’étais plutôt négatif, peu sûr de moins et trop modeste. J’ai pris de l’assurance, en tant que plus âgé de l’équipe, j’ai aussi un rôle de capitaine de route, je suis devenu papa, j’ai ainsi appris à positiver. »

L’objectif prioritaire de Thomas Degand est de retourner sur les routes de la Grande Boucle en juillet prochain. Les équipes seront limitées à 8 coureurs au lieu de 9 à partir de 2018. «  Cela veut dire qu’il faudra encore se battre davantage au sein de l’équipe pour avoir sa place au Tour. C’est encore loin mais j’espère vraiment pouvoir raconter mon 2e Tour l’an prochain à pareille époque. Guillaume Martin est notre coureur pour le classement général, il est meilleur grimpeur que moi mais j’espère être à nouveau à ses côtés pour l’aider. »

Les grandes lignes du programme de préparation pour le Tour de France 2018 ont déjà été tracées chez Wanty-Groupe Gobert. «  Des stages en altitude ont déjà été prévus plus tôt dans la saison pour optimiser la préparation du Tour. Nous peaufinerons cette préparation au Critérium du Dauphiné. Pour l’heure, je dirai que tout s’est déjà bien passé pour moi cet hiver et que tous les signaux sont au vert. Je devrais lancer ma saison avec la Ruta Del Sol à la mi-février avec une possibilité un possible Trophée Laigueglia la semaine précédente, en guise de mise en jambes. Outre le Tour de France, mon objectif de 2018 sera de lever les bras, ce que je n’ai pas fait l’an dernier malgré ma victoire finale en mai au Tour du Jura. »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent