Publié le Samedi 13 Janvier 2018 à

Régions > Bruxelles > Actualité

De plus en plus de femmes nigérianes dans le milieu de la prostitution: on parle de passes qui parfois sont inférieures à 5 euros

Belga

Elles sont plusieurs centaines en Belgique, selon la police. Les filles sont aussi de plus en plus jeunes. Souvent mineures, elles vendent leur corps à moindre prix, parfois moins de cinq euros.

Illustration Photonews

« Je m’étonne qu’on porte si peu d’attention à cette problématique, notamment le monde politique. Nous parlons de Bruxelles en 2018, le cœur de l’Europe. Il s’agit d’esclavage et d’exploitation », déclare Franz-Manuel Vandelook, spécialiste de la problématique.

La police fédérale craint que la situation ne fasse qu’empirer.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent