Publié le Lundi 5 Septembre 2011 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Un tiers des bus de la STIB resté au dépôt après un incident

Rédaction en ligne

Un tiers de bus de la STIB est resté au dépôt lundi matin après un incident survenu dimanche soir à Molenbeek, a-t-on appris auprès d’un porte-parole de la STIB. Des vitres d’un bus de la ligne 84, atteintes dimanche soir par un projectile, ont volé en éclats.
BELGA

BELGA

Seul le dépôt ‘Brel’, situé à Anderlecht, est concerné par cette grève sauvage. Onze lignes de bus sont affectées. Une réunion est prévue entre syndicats et direction lundi à 7H30.

Aucun des chauffeurs de bus de onze lignes (13,14,20,46,48,49,50,54,84,89 et 95) n’a pris son service lundi matin, à partir de 5H30, pour marquer leur colère face à un incident survenu la veille au soir à Molenbeek, sur la ligne 84.

Un bus a été la cible dimanche soir, boulevard Louis Mettewie, de projectiles. Des vitres ont volé en éclats. Elles pourraient avoir été atteintes, selon la STIB, par des plombs tirés avec une carabine ou par des pierres.

Les chauffeurs des bus ont souhaité rencontrer lundi matin la direction pour discuter des mesures de sécurité, a expliqué le porte-parole de la STIB.

Les autres lignes de bus de la STIB ainsi que celles du métro et des trams sont épargnées lundi matin par ce mouvement de grève, d’après la STIB.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent