Publié le Mardi 13 Septembre 2011 à

Fun > Insolite

Un journal sud-africain s'excuse après avoir publié des photos osées

Rédaction en ligne

Le Sowetan, grand quotidien populaire sud-africain, va devoir s'excuser pour sa Une à scandale qui montrait le mois dernier deux fonctionnaires en uniforme en plein ébats pendant leur service, a indiqué le médiateur de la presse.

La photo, où figuraient un homme gardien de prison et une femme policière et était complétée par d'autres clichés non moins explicites en pages intérieures, "n'était pas d'intérêt public", a tranché Johan Retief, médiateur adjoint saisi du dossier après de nombreuses plaintes.

"Vulgaire, indécente, de mauvais goût et pornographique", elle enfreint le code de la presse en heurtant la sensibilité des lecteurs, les familles des intéressés, leurs enfants, et les enfants en général, a-t-il ajouté, cité mardi par l'agence Sapa.

Le 15 août, le quotidien Sowetan avait battu tous ses records de vente en affichant en première page une grande photo d'un couple de policiers: l'homme en uniforme est agenouillé devant la femme, partiellement dévêtue.

La jeune femme, une réserviste de la police, a immédiatement été licenciée. L'homme, employé au service pénitentiaire et père de sept enfants, a été suspendu. Il est actuellement à l'hôpital, soigné pour une dépression. La police, qui n'a pas reproché au journal d'avoir publié les photos, avait dénoncé en revanche "le comportement méprisable des agents (...), qui a non seulement porté atteinte à la réputation de la police nationale, mais qui a également gêné leurs collègues et d'autres policiers, hommes ou femmes".

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent