Publié le Mardi 20 Septembre 2011 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Stib: le nombre de resquilleurs en hausse

Rédaction en ligne

Le nombre de cas de resquilleurs constatés dans les transports bruxellois a pratiquement doublé l’an dernier par rapport à l’année précédente, a indiqué la ministre bruxelloise des Travaux publics et des Transports, Brigitte Grouwels
7.660 personnes sans titre. (L. D.)

7.660 personnes sans titre. (L. D.)

Le nombre de cas de resquilleurs constatés dans les transports bruxellois a pratiquement doublé l’an dernier par rapport à l’année précédente, a indiqué la ministre bruxelloise des Travaux publics et des Transports, Brigitte Grouwels, en réponse à une question parlementaire écrite, des chiffres que La Capitale vous avait déjà communiqué.

Les contrôles effectués par la STIB ont permis de pincer 7.660 personnes sans titre de transport en ordre.

Quant aux cas de vandalisme, ils ont augmenté de près de 20% (de 998 en 2009 à 1.174 en 2010), a ajouté Mme Grouwels (CD&V) en réponse à une question du député Johan Demol.

Le service Sécurité et Contrôle de la STIB a dressé une liste des cas de vandalisme les plus fréquents: les graffiti (347), les dégradations (225), les dégradations (154), les lancers d’objets (117) et le déclenchement d’extincteurs (105).

Mme Grouwels a toutefois souligné qu’il s’agissait d’une “sous-évaluation” de la situation réelle, puisqu’il ne s’agissait que des cas constatés par ce service.

Elle a chiffré le préjudice subi par la STIB à 1,095 millions d’euros.

En 2010, 22 auteurs de tels agissements ont été interpellés, soit un de plus que l’année précédente - mais dix de moins qu’en 2008.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent