Publié le Lundi 24 Octobre 2011 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Anderlecht: la grève se poursuit au dépôt Jacques Brel de la Stib

Rédaction en ligne

Aucune ligne de bus n’est prête à redémarrer, ce lundi midi, depuis le dépôt Jacques Brel à Anderlecht où les chauffeurs se croisent les bras suite à l’agression samedi d’un de leurs collègues, samedi, dans un véhicule de la ligne 49.
La grève se poursuit. (photonews)

La grève se poursuit. (photonews)

Il aurait été victime d’un coup de boule de la part d’un voyageur. Motif de l’agression: le bus était bloqué par un taxi et un homme d’une soixantaine d’années un peu éméché a pressé le chauffeur d’avancer. Celui-ci aurait refusé avant de subir l’agression.

D’une manière générale, les agents protestent contre la multiplication des agressions, sur le territoire de Molenbeek et d’Anderlecht.

L’action spontanée lancée lundi matin a paralysé une partie de la circulation des bus de la société bruxelloise de transports en commun (STIB).

Quelque 34 % des bus du dépôt ne sont pas sortis. L’action touche environ un cinquième du réseau total de bus à Bruxelles. Une réunion était en cours mardi matin. On ignore combien de temps l’action va perdurer.

Les trams et métros circulent normalement.

Plus d’infos dans La Capitale de ce mardi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent