Publié le Vendredi 28 Octobre 2011 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Basket : Boris Penninck est à Charleroi pour grandir et apprendre

Rédaction en ligne

Boris Penninck est un jeune joueur brabançon qui garde bien la tête sur les épaules. Il a suivi une évolution constante, sans brûler les étapes. Résultat: il se retrouve dans le noyau des Spirous de Charleroi. Comme quoi, rien ne sert de courir, il faut partir à temps.
Boris Penninck a tout pour réussir quelque chose de grand au Spirou de Charleroi.

Boris Penninck a tout pour réussir quelque chose de grand au Spirou de Charleroi.

Boris a toujours été bercé dans le monde du basket. C’est à l’âge de six ans, à Nivelles, qu’il a entamé ce qui allait être une véritable success story.

“ J’ai débuté le basket en jeune à Nivelles. Par la suite, j’ai joué aux Castors, en D.3, jusqu’à l’âge de 16 ans. Malheureusement, le club a fait faillite et c’est avec beaucoup de regrets que je suis parti ”, explique Boris Penninck.

Mais sans qu’il le sache, cette faillite allait être le début de sa nouvelle carrière.

“ Par la suite, je suis donc passé Gilly et Fleurus où j’ai fait ma plus belle rencontre avec celui qui m’a tout appris au basket: Fulvio Bastianini. ”

Entre-temps, le jeune pivot de 2,02 m a parcouru beaucoup de chemin, ce qui lui a permis de réaliser son rêve, jouer en D.1.

“ Signer un contrat à Charleroi, c’est un rêve pour moi. C’est le meilleur club de Belgique. Je me souviens, il y a dix ans, j’étais un vrai fan des Spirous et je regardais André Riddick à la télévision. À présent, je le côtoie tous les jours, je déconne avec lui, c’est incroyable comme sensation. ”

L’inconvénient pour le moment, c’est que Boris ne dispose pas de beaucoup de temps de jeu au sein de l’effectif carolo. Mais cela n’a pas l’air d’être un problème.

“ Je garde la tête sur les épaules. Je savais très bien que ce ne serait pas facile. Cette année, je ne m’attendais même pas du tout à jouer. C’est une année d’adaptation ”, conclut le pivot des Spirous.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent