Publié le Mercredi 9 Novembre 2011 à

Régions > Liège > Sports

Natation: Systermans vise toujours les J.O.

Rédaction en ligne

Pholien Systermans n’a pas renoncé aux Jeux Olympiques. Il travaille même d’arrache-pied afin de figurer dans les 4 nageurs belges les plus rapides sur 200 mètres et d’être ainsi intégré au relais belge. On n’avait plus entendu parler de lui depuis un moment
Pholien Systermans a retrouvé l’énergie suffisante. NEWS

Pholien Systermans a retrouvé l’énergie suffisante. NEWS

Depuis qu’il avait quitté précipitamment le stage de Liège Natation suite à un différend avec plusieurs équipiers et son entraîneur, on n’avait plus entendu parler de Systermans.

“ Il n’a rien fait pendant 7 semaines et avait pris dix kilos ”, dit Michael Rosu, son entraîneur actuel. “ Après, il est venu s’entraîner au Mosan mais c’était plutôt du maintien. Depuis septembre, nous travaillons cependant très dur, à raison de 45 à 50 km/semaine, avec deux séances de musculation plac ées sous la direction d’un kiné. Pour le moment, Pholien est le nageur que tout le monde rêve d’avoir. Il est très assidu et se montre capable d’enchaîner de grosses charges de travail. En plus, nous sommes toujours du même avis.”

Pholien, lui, se dit heureux d’avoir désormais toujours quelqu’un au bord du bassin, même si cela oblige Michaël Rosu à se lever à 5h30.

Le week-end dernier, aux interclubs français, Pholien a approché son meilleur temps de deux secondes. Dans 15 jours, il fera un premier test aux championnats de Belgique en petit bassin. “ C’est la première fois que j’entraîne un athlète de ce niveau alors je dois voir si je suis dans le bon ”, dit Michaël Rosu, qui affirme qu’il peut toujours compter sur un coup de main d’André Henveaux.

Viendra ensuite le stage au Portugal à Rio Maior, du 26 décembre au 9 janvier. Un stage uniquement financé par le club car Pholien ne répond plus aux critères fédéraux.

Ensuite, il faudra se qualifier pour le relais qui participera aux championnats d’Europe, en avril prochain. Pour cela, il faudra être dans les quatre meilleurs belges au soir des championnats de Belgique en grand bain.

“ Nous miserons d’abord sur un bon temps à l’Euro Meet de Luxembourg ”, dit Michael Rosu. “ Il nous restera ensuite le Flanders, le Diamond’s, les championnats francophones et les championnats de Belgique pour éventuellement faire mieux. Enfin, il faudra que le relais aligné aux championnats d’Europe réalise le temps-limite pour les Jeux, ce qui est tout à fait possible car Timmers nage très vite en ce moment.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent