Publié le Samedi 26 Novembre 2011 à

Régions > Charleroi > Actualité

Charleroi au secours de Brussels Airport?

Rédaction en ligne

Alors que la compagnie aérienne Brussels Airlines a reconnu être confrontée à des difficultés financières et a présenté un plan visant à réduire ses coûts, la Région wallonne a décider de lui faire une offre de service pour lui proposer de délester certains de ses vols à l’aéroport de Charleroi.

Selon l’Echo, Brussels Airlines est aujourd’hui dans une situation préoccupante. “ Entre 2008 et 2011, elle va afficher une perte cumulée de 131 millions d’euros dont -80 millions en 2011. Elle a annoncé des mesures avec des conséquences pour l’emploi. Ma démarche vise à sauvegarder une grande compagnie aérienne nationale dans notre pays. BSCA peut accueillir 500.000 passagers de Brussels Airlines, qui a transporté 4,89 millions de personnes en 2010 ”, explique le ministre wallon en charge de la politique aéroportuaire, André Antoine (cdH).

Une offre similaire aurait déjà été faite à la compagnie aérienne au printemps dernier mais elle serait restée lettre morte. M. Antoine invite donc aujourd’hui les dirigeants de Brussels Airlines à la reconsidérer.

“Ce sera une opération win-win. Le total des redevances et taxes aéroportuaires à l’aéroport de Bruxelles-National s’élève à environ 27,20 euros contre 2 euros à Charleroi”, précise M. Antoine. “Pour BSCA, c’est un développement supplémentaire et l’emploi y gagnera.” Le but de la manoeuvre sera d’éviter la concurrence avec les compagnies déjà présentes à Charleroi et de discuter avec Brussels Airlines et SAVE (partenaire italien de BSCA) des vols qui pourraient être délocalisés à BSCA.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent