+

Univers > Foot > Foot international

Allemagne: Dortmund prend la tête et met la pression sur le Bayern

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 26 Novembre 2011 à

Dortmund a tourné la page de sa défaite en C1 à Arsenal pour remporter en champion son 139e derby contre Schalke (2-0) ce samedi, prenant pour la première fois cette saison les commandes du Championnat et mettant la pression sur le Bayern qui clôt la 14e journée dimanche à Mayence.

Une semaine après sa victoire (1-0) à Munich, l’équipe de l’entraîneur Jürgen Klopp a mérité amplement sa neuvième victoire de la saison, la septième lors des huit derniers matches en Bundesliga, grâce à des buts du Polonais Robert Lewandowski (16e) et du Brésilien Felipe Santana (61e).

A l’arrivée, le champion en titre compte 29 points et une meilleure différence de buts sur Mönchengladbach, facile vainqueur à Cologne vendredi (3-0), et une unité d’avance sur le Bayern.

“C’était un bon match du début à la fin. Nous étions plus forts en milieu de terrain et avons mérité la victoire”, s’est réjouit Klopp, qui avait pu compter sur son stratège Mario Götze, touché à un genou contre Arsenal.

Schalke et ses artilleurs Klaas-Jan Huntelaar et Raul ont été impuissants face à la machine Jaune et Noir. Avec 25 points, le club de Gelsenkirchen est désormais à distance, quatrième, sous la pression du Werder Brême (23 pts) qui reçoit Stuttgart dimanche.

Le derby a été marquée par des incidents entre groupes de fans, contraignant les forces de l’ordre à utiliser le gaz lacrimogène et à procéder à 28 arrestations, un nombre qui pourrait évoluer selon la police.

Erin Derdiyok, l’homme qui avait égalisé contre Chelsea avant la victoire (2-1) validant le billet pour les huitièmes de finale de Ligue des champions, a été le héros du match nul ramené par Leverkusen du Hertha Berlin (3-3).

Le Suisse d’origine kurde a réussi un “hat trick”, permettant à son équipe de revenir de 2-0 et même mener 3-2 (79e), trois minutes avant l’égalisation par Lasogga, auteur d’un doublé.

L’équipe de Michael Ballack pointe à la 6e place, alors que son hôte du jour reste à un 10e rang très honorable pour la saison de son retour parmi l’élite.

Tout parait sourire à Mönchengladbach, quelques mois seulement après sa lutte pour le maintien en Bundesliga. Après les 5 buts passés au Werder, l’équipe de l’entraîneur suisse Lucien Favre a ramené une victoire amplement méritée de chez le voisin de Cologne.

“On a pris l’avantage très tôt et, dans ce cas, c’est difficile pour l’adversaire de revenir car actuellement on réussit tout”, a commenté Marco Reus qui, s’il a laissé le rôle de buteur cette fois (doublé de Hanke, Arango) compte 10 réalisations à son actif depuis le début de saison.

En bas de tableau, Augsbourg a signé la deuxième victoire de son histoire au dépens de Wolfsburg (2-0) mais reste toutefois lanterne rouge avec un point de retard sur Fribourg, dont Dembélé a sauvé le nul à Hoffenheim en marquant à la 90e minute (1-1).

Hambourg a cru tenir à Hanovre sa 4e victoire de la saison avant de partager les points (1-1). Le club hanséatique reste toutefois invaincu en cinq matches depuis l’arrivée du coach Thorsten Fink pour pointer à la 14e place, Hanovre restant au 8e rang.