Publié le Mardi 29 Novembre 2011 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Un contrôleur de la Stib intégré après un mouvement de grève

Rédaction en ligne

Un agent du service contrôle de la STIB, qui avait été écarté à la suite de soupçons de falsification d’un procès-verbal, a été réintégré mardi peu avant 18h, a appris l’agence Belga auprès de la société de transport en commun.
Le travail a repris à 18 h. (L . BR.)

Le travail a repris à 18 h. (L . BR.)

Le personnel de contrôle et de sécurité avait décidé de débrayer, mardi à partir de 14h, pour protester contre la décision.

L’agent concerné était soupçonné par la STIB d’avoir falsifié le procès-verbal d’un contrôle de titre de transport, précise la société, confirmant ainsi une information révélée par La Dernière Heure. Le personnel de contrôle et de sécurité ayant décidé d’entamer un mouvement de grève pour protester contre la mise à l’écart de l’agent, une réunion a rapidement été organisée entre syndicats et direction. “Lors de celle-ci, les syndicats ont amené des éléments suffisants pour permettre de réintégrer l’agent”, selon la STIB.

Le personnel de contrôle et de sécurité a repris le travail peu avant 18h, après avoir reçu confirmation de la réintégration de l’agent écarté, confirme Luk Smekens de la CSC.

Durant le mouvement de grève, la sécurité du réseau de la STIB a été assurée par la police fédérale du métro (PFM) et les agents du service prévention, assure la société de transport en commun.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent