Publié le Vendredi 9 Décembre 2011 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Bruxelles: la bande Scarface (80 hold-up en Belgique) enfin arrêtée

Rédaction en ligne

La bande Scarface, qui narguait la police depuis des mois, a été neutralisée. Ce gang auquel on attribue pas moins de 80 hold-up en Flandre, en Brabant wallon et jusqu’en Hollande, ne venait pas de Charleroi comme certains le supputaient.
Ils se déguisaient comme Tony Montana. RTL XL.

Ils se déguisaient comme Tony Montana. RTL XL.

Ce sont quatre gangsters bruxellois qui sont sous les verrous, depuis un mois. Parmi lesquels un des auteurs du braquage d’un fourgon transportant 750.000 euros de bons de réduction Delhaize à Zellik.

80 hold-up, braquages et car-jackings en tout genre... C’est le palmarès attribué à une bande que les enquêteurs ont surnommé Scarface. Parce que, à la suite d’un de leurs méfaits, le 18 avril, ils se sont arrêtés à la station d’essence de l’E19 à Nivelles, vers Charleroi, faisant une nouvelle fois le plein sans payer. Filmé dans le “ shop ”, l’un d’eux était vêtu à la manière d’Al Pacino, mêmes lunettes de soleil vintage, que Tony Montana de “ Scarface ” de Brian De Palma... D’où l’étiquette de l’enquête.

Celle-ci porte sur des dizaines d’attaques à main armée. Tout commence le 16 février 2011 par le car-jacking d’une BMW M5 noire à Zulte, ce qui vaudra aussi à la bande son surnom du gang M5. Le 19 février, c’est le premier d’une série de quatre braquages à Wavre, dans une station-service. Puis, le 22, c’est une bijouterie qui est attaquée à Alost, avant un hôtel à Machelen.

Et le 4 avril suivant, la centrale d’une société de transports de fonds, Securcash, est attaquée à Amsterdam avec la même BMW repérée.

L’enquête prend son tournant suite à l’attaque menée en le 18 avril à Zellik contre un transporteur de fonds de la firme ”BMS Delivery ”. Cet après-midi-là, cinq hommes armés le braquent dans une BMW et volent sa camionnette, qui transporte 150.000 bons de réduction de la firme Delhaize, d’une valeur de 5 euros chacun. Butin estimé: 750.000 euros. Numérotés, les bons seront vite neutralisés.

Mais un suspect, Jeridi, est rapidement interpellé. Il nie, mais est placé sous mandat d’arrêt par une juge d’instruction à Bruxelles, Isabelle Panou. Son dossier a depuis été transféré au parquet de Termonde, qui centralise les 80 vols à main armée imputés à la bande Scarface. Et, depuis le 31 octobre dernier, quatre suspects sont sous mandats d’arrêt dans ce cadre.

Il ne s’agit pas de Carolos, comme on le suspectait vu certains de leurs trajets de fuite, mais de Bruxellois. Outre Jeridi, il s’agit d’Ilyas B., Youssef T. et Saïdi M, originaires de Ganshoren et Schaerbeek. Deux autres complices seraient en fuite au Maroc.

L’enquête continue.

André Balthazart

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent