Publié le Mercredi 8 Février 2012 à

Actualité > Société

Le Belge est le troisième plus infidèle d'Europe

I.K

Le tabou de l’infidélité est dépassé chez les Belges. Le phénomène connaît un succès grandissant. ”Gleeden ”, premier site de rencontres extraconjugales, enregistre un taux d’inscription record et vient de dépasser les 50.000 Belges ayant succombé à la tentation.
Photo News

Photo News

Depuis son lancement en décembre 2009, la plateforme de rencontres extraconjugales réunit plus de 1 100 000 personnes mariées ou en couple. D’après leurs chiffres, les Français décrochent la palme d’or de l’infidélité, suivis des Italiens. La Belgique vient de prendre la place de l’Espagne qui occupait jusqu’alors la 3ème place des pays les plus infidèles.

Chantal Bauwens, experte intervenant pour Gleeden commente ce phénomène: ”En Belgique, l’infidélité n’est plus considérée comme une cause de divorce. Votre conjoint vous trompe ? Oui, et alors ? Faites pareil ou divorcez ! ”. Elle ajoute: ”Avoir un amant ou une maîtresse devient presque la norme et n’est plus un secret qui se chuchote. L’amant, la maîtresse, c’est l’antidépresseur par excellence. ”

Face à ce succès, Gleeden.com compte lancer des opérations de communication.

Les chiffres

30-50 ans, c’est la tranche d’âge la plus représentée sur le site.

63% sont des hommes et 37% sont des femmes.

Plus de 80% d’entre eux sont cadres ou cadres supérieurs.

91% sont des personnes mariées ou en couple.

11% recherchent des relations homosexuelles ou bisexuelles.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent