Publié le Mercredi 15 Février 2012 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Foot (D2) : les papiers pour avoir la licence sont envoyés à Tubize

Rédaction en ligne

Ce n’est un secret pour personne, Tubize faisait, à l’instar de Charleroi ou du Brussels, partie des clubs de Division 2 qui n’avaient pas été autorisés à transférer lors du récent mercato hivernal. Les documents pour obtenir la licence ont été envoyés ce mardi.
Guy Brison s’est attelé à rendre les documents dans les temps.

Guy Brison s’est attelé à rendre les documents dans les temps.

Alors que les dirigeants tubiziens assuraient que l’obtention de la licence ne poserait pas le moindre souci malgré l’interdiction de transfert du mois de janvier, la situation ne semble pas avoir beaucoup changé à ce jour.

Nous avons envoyé le dossier ce mardi après-midi même si nous n’avons pas la prétention de dire qu’il est complet, loin s’en faut... ”, précise d’emblée Guy Brison, le manager des Sang et Or.

Je pense que nous avons réglé la partie administrative du travail, mais il va maintenant falloir s’atteler aux problèmes financiers. ” Les dirigeants du club brabançon wallon s’attendent d’ailleurs à être appelés par la commission des licences durant le courant du mois de mars.

Je pense que l’Union belge aura besoin d’attestation supplémentaire, c’est inévitable. Actuellement, je pense que nous pouvons dire que nous ne sommes pas mieux ni plus mal que les autres. Je ne suis donc ni optimiste, ni pessimiste.

Aujourd’hui, les Tubiziens attendent donc de voir ce que l’Union belge réclamera dans les prochains jours.

On pourrait nous demander certaines preuves de paiement en plus. Étant donné que nous sommes mi-février, l’Union belge pourrait souhaiter avoir les preuves de paiement du mois de janvier, ce que nous ne sommes pas encore en mesure de fournir aujourd’hui, mais ce sera très prochainement le cas.

Tubize qui compte sur l’obtention de ce fameux sésame pour éventuellement se renforcer est donc suspendu à la décision de l’Union belge.

Administrativement, le job est fait, financièrement aussi normalement, maintenant, c’est aux joueurs à faire le boulot sur le terrain ”, conclut le manager.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent