Publié le Mardi 31 Janvier 2012 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

Meurtre d'un Namurois de 27 ans: les trois inculpés en chambre du conseil mercredi

Rédaction en ligne

Les trois hommes de 20, 23 et 34 ans qui ont été inculpés du meurtre de Michaël Depoortere, un Namurois de 27 ans, et placés sous mandat d'arrêt, comparaîtront mercredi en chambre du conseil à Namur.

"C'est hautement probable que leur mandat d'arrêt soit confirmé", a indiqué le procureur du Roi de Namur, Philippe Dulieu.

Ils resteront donc en détention préventive encore au moins un mois. Selon le procureur, les trois inculpés n'ont pas tué parce qu'ils étaient sous l'emprise de la drogue. Les faits remontent au lundi 23 janvier dernier. Le jeune Namurois s'est fait battre à mort par les trois autres hommes, actifs dans la vente de stupéfiants, dans le cadre d'un deal de cannabis.

Celui-ci a mal tourné et Michaël Depoortere a été roué de coups de poing et de pied. Il a également reçu des coups de casserole. Il a succombé à ses blessures mercredi dernier, deux jours après son admission à l'hôpital. "C'est l'accumulation des coups avec des objets durs et leur localisation au niveau du crâne qui a provoqué le décès par hémorragie", selon le procureur. Les trois hommes étaient responsables de leurs actes lors des faits. "Ils n'étaient pas shootés quand ils ont frappé la victime. Il semble que ce soit un comportement responsable (...) Il ne s'agit toutefois pas vraiment d'un règlement de comptes (...) Les trois inculpés reconnaissent les faits mais se renvoient la balle comme dans la plupart des cas de violence collective", a encore commenté Philippe Dulieu.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent