Publié le Lundi 6 Février 2012 à

Culture > Médias

Facebook: Mark Zuckerberg, le contribuable le plus taxé des USA avec quasi 2 milliards d'euros

Rédaction en ligne

Entre 1,5 milliard de dollars, selon le “ Financial Times ”, et 2 milliards de dollars, selon le “ Wall Street Journal ”. C’est le montant que devrait payer le big boss de Facebook aux impôts, suite à l’entrée en bourse du réseau social. Explications.

Comme l’explique le site www.lesechos.fr, Zuckerberg avait bénéficié, en 2005, de l’attribution de 120 millions de stock-options, du fait de sa nomination en tant que directeur général, pour un prix d’exercice de 6 cents par titre. Chaque titre vaut donc au moins 40 dollars.

Et comme la loi américaine prévoit une taxe de 35 % sur les stock-options, Zuckerberg devrait donc s’acquitter d’un impôt minimal de 1,67 milliard de dollars, lorsqu’il décidera d’exercer ses options.

C’est un peu technique, mais on fait confiance aux calculs des journaux américains spécialisés, dont lesechos.fr fait référence.

Toujours selon ces journaux américains, cela ferait de Zuckerberg le contribuable le plus taxé de l’histoire des États-Unis.

Selon Bloomberg, le dirigeant pourrait alors décider de vendre, lors de l’entrée en Bourse de Facebook, pour 1,67 milliard de dollars de titres, afin de pouvoir honorer son devoir de contribuable...

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent