Publié le Jeudi 2 Février 2012 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Hutchinson président de VisitBrussels: illégal selon le MR

Rédaction en ligne

L’annonce du passage de flambeau à la présidence de VISITBRUSSELS entre l’actuel échevin du Tourisme de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS) et l’ex-secrétaire d’Etat régional Alain Hutchinson (PS) constitue un coup de force socialiste
Alain Hutchinson. (L. B.)

Alain Hutchinson. (L. B.)

L’annonce du passage de flambeau à la présidence de VISITBRUSSELS entre l’actuel échevin du Tourisme de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS) et l’ex-secrétaire d’Etat régional Alain Hutchinson (PS) constitue un coup de force socialiste, a affirmé jeudi l’opposition MR à la Ville de Bruxelles. Celle-ci fulmine contre ce qu’elle considère comme une main basse du PS sur le secteur du tourisme dans la capitale.

Selon la cheffe du groupe MR au conseil communal, Marion Lemesre, et le conseiller MR Geoffroy Coomans de Brachène, la future désignation d’Alain Hutchinson serait entâchée d’illégalité.

L’article 23 des statuts de Visit Brussels, votés le 30 mars de l’an dernier dernier, prévoit que le président est élu pour une période de trois ans parmi les administrateurs représentant les pouvoirs subsidiants.

Il prévoit aussi que le président sera soit un ministre, soit un secrétaire d’Etat de la Région de Bruxelles-Capitale, soit un échevin de la Ville de Bruxelles.

Pour le moment, Alain Hutchinson n’est même pas membre de l’Assemblée générale de VISITBRUSSELS. Il ne peut donc accéder par un coup de baguette magique au CA, ont laissé entendre les élus MR.

Selon Marion Lemesre, le gouvernement bruxellois ne s’est pas prononcé sur le sujet.

“Tout cela est donc contraire aux statuts de VISITBRUSSELS, à la loi sur les ASBL et à l’éthique en politique. Il n’appartient pas au PS de mettre en place seul le processus de régionalisation de la compétence du tourisme décidée par plusieurs partis dans le cadre de l’accord institutionnel”, a commenté Marion Lemesre, interrogée par l’agence BELGA.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent