Publié le Jeudi 9 Février 2012 à

Fun > People

Le prince Harry, surnommé "top gun", pourrait retourner combattre en Afghanistan

Rédaction en ligne

Le prince Harry, rebaptisé “top gun” par certains après avoir reçu le prix du meilleur copilote mitrailleur sur hélicoptère Apache, pourrait retourner combattre en Afghanistan, quatre ans après un premier séjour.
Photo News

Photo News

C’est ce qu’a indiqué jeudi le ministère britannique de la Défense.

“Nous ne faisons pas de commentaire sur les déploiements individuels”, a déclaré un porte-parole du ministère. “Mais dans l’ordre normal des choses, il pourrait être déployé dans huit à douze mois”, a-t-il ajouté, précisant que le prince devait encore acquérir un complément de formation.

Harry, 27 ans, troisième dans l’ordre de succession au trône britannique, a reçu mercredi soir le prix du meilleur copilote mitrailleur à l’issue d’un programme intensif d’entraînement au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, a indiqué le Palais Saint James.

Cette récompense lui a valu le surnom de “top gun” dans plusieurs journaux dont le Times.

Le prince a exprimé à plusieurs reprises sa volonté de retourner en Afghanistan, où il a déjà effectué un premier séjour de dix semaines en 2007-2008, écourté pour des raisons de sécurité après la divulgation par les médias de sa présence.

En tant que copilote mitrailleur, Harry sera assis à l’avant de l’hélicoptère, chargé de commander le tir et d’assurer les liaisons avec les troupes au sol. Le pilote, sur le siège arrière, est avant tout responsable du vol.

En Afghanistan, le Royaume-Uni est le deuxième contributeur à la force de l’Otan, après les Etats-Unis, avec 9.500 soldats déployés.

Cinq cents militaires britanniques doivent quitter l’Afghanistan en 2012 et la totalité des troupes de combat du Royaume-Uni doivent se retirer d’ici à fin 2014.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent