+

Univers > Foot > Foot belge > Division 1B

Foot (D.2): portrait d'Alex Karagiannis, un jeune attaquant prometteur du FC Brussels

dav.d. |

Publié le Mardi 24 Janvier 2012 à

Il a aussi joué à Anderlecht et au Standard.

Il a aussi joué à Anderlecht et au Standard.

Pour régler ses problèmes offensifs vu le départ probable de Tambwe et la blessure de Baras, c’est dans son vivier que le FC Brussels devra probablement aller chercher la solution. Celle-ci se nomme peut-être Alex Karagiannis, un jeune attaquant prometteur.

C’est un secret de polichinelle de dire que le Brussels est à la ramasse sur le plan offensif. Ses attaquants ne marquent pas ou prou, et quand Houri tousse ou quand Siani éternue, c’est toute l’équipe qui est sous antibiotiques. Ajoutez à cela que Baras est sur la touche et Tambwe en zone d’embarquement et vous comprendrez pourquoi Christian Rits s’est arraché ses derniers cheveux.

Une fois encore, c’est dans son vivier que le Brussels devra peut-être aller puiser pour trouver les solutions offensives. La réserve s’est par exemple imposée le week-end dernier face au White Star sur le score sans appel de 0-3, avec un doublé de Sesay-Fullah, un attaquant sierra-leonais débarqué en même temps que Savi et Mendy en provenance d’Italie, mais aussi un but du jeune Alex Karagiannis. Ce Bruxellois bon teint est promis à un bel avenir.

J’ai fait toutes mes classes à Anderlecht avant de rejoindre le Standard en même temps que Fabio Tonini, mais je ne m’y suis jamais vraiment adapté. J’ai donc opté, en début de saison, pour le Brussels. Je me plais énormément dans ce club et j’espère y obtenir un contrat professionnel dans les mois qui viennent. ”

déjà 19 BUTS CETTE SAISON

Aux portes du noyau A, avec lequel il s’est déjà entraîné il y a quelques semaines, Alex Karagiannis devrait y être incorporé totalement dans le courant du second tour. À l’image d’un joueur qu’il côtoie dans le noyau B et qui a montré de belles choses à deux reprises: Sofiane El Banouhi.

J’ai eu l’occasion de rencontrer la direction il y a peu et le discours que l’on m’a tenu m’a plu. Je crois que le club croit en moi et je compte bien donner tout ce que j’ai pour lui rendre cette confiance. Actuellement, je suis une formation en anglais tous les matins et je m’entraîne individuellement ensuite en attendant de pouvoir m’entraîner avec les pros. J’espère sincèrement que cette chance viendra le plus vite possible ”, conclut Alex (18 ans, 1m78 pour 71kg).