Publié le Jeudi 8 Décembre 2011 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Badminton: Olivier de Nieuport a reçu une bourse de la commune de Waterloo

Rédaction en ligne

Depuis maintenant 10 ans, Olivier de Nieuport pratique le sport qu’il affectionne le plus: le badminton. Évoluant de préférence en double homme, le natif de Louvain-la-Neuve se retrouve à la onzième place du classement belge. Il vient d’obtenir une bourse de la commune de Waterloo.
Le joueur a réussi son meilleur résultat il y a trois semaines.

Le joueur a réussi son meilleur résultat il y a trois semaines.

J’adore évoluer en double parce que cela amène une tout autre vision des choses ”, confirme le joueur de 22 ans. “ Les échanges sont très rapides et on joue dans un espace plus réduit vu que nous sommes deux sur un terrain. C’est également très convivial de pouvoir jouer en paire.

Le badminton reste un sport très peu pratiqué à haut niveau. Surtout au niveau belge. Olivier de Nieuport se doit donc de participer à des tournois à l’étranger.

Ce sont des moments particuliers car on voit comment le sport se déroule dans un autre pays. Je prends l’exemple de la France où il y a bien plus d’infrastructures et de joueurs confirmés.

C’est d’ailleurs lors d’un de ces tournois, il y a trois semaines, que le joueur du Badminton Club Cardinal Mercier de Braine-l’Alleud a réalisé son meilleur résultat.

J’étais en paire avec un joueur français que je ne connaissais que très peu. Cela m’a permis d’apprendre comment jouer avec quelqu’un qu’on ne côtoie pas tous les jours et de voir que même là on est capable de bien jouer. ”

L’avenir d’Olivier de Nieuport n’est toutefois pas tracé. Pour atteindre le top au niveau belge, il lui faudra beaucoup plus de matériel et de jours d’entraînement.

Je ne m’entraîne que deux fois par semaine alors que je devrais tâter le volant tous les jours pour constamment m’améliorer. Mais j’entraîne en même temps donc ce n’est pas évident. ”

Pour l’aider à progresser, la commune de Waterloo lui a remis une bourse qu’elle remet à ses élites sportives. Une aide financière qui ne fera pas de mal au Brabançon wallon.

Je compte tout d’abord analyser ce qui est le plus important ”, juge-t-il calmement. “ Je souhaiterais principalement m’équiper de manière plus complète. Un équipement sponsorisé par une marque serait déjà un pas en avant. Par la suite, trouver un sponsor local pour montrer une image plus professionnelle. Mais je sais déjà d’avance que pas mal d’argent sera utilisé pour les inscriptions aux différents tournois et pour l’achat de matériel.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent