Publié le Vendredi 23 Décembre 2011 à

Régions > Charleroi > Actualité

Willy Borsus (MR) dénonce la grève sauvage qui perdure aux TEC Charleroi

Rédaction en ligne

Le chef de groupe MR au parlement wallon Willy Borsus a dénoncé le mouvement de grève qui perdurait vendredi matin aux TEC Charleroi et demandé au ministre des Transports Philippe Henry (Ecolo) de faire rétablir le service.
(V.Lorent)

(V.Lorent)

"A l'issue d'une semaine chaotique qui a perturbé les déplacements de milliers de personnes, qui a laissé sur le trottoir nombre d'usagers surpris par des mouvements spontanés totalement injustifiés en prélude à la grève générale de jeudi, voici que les TEC Charleroi jouent les prolongations sans même pouvoir expliquer la signification ni la portée de leur action", déclare Willy Borsus dans un communiqué.

Le député MR met ce "triste cadeau de fin d'année" en parallèle avec la hausse tarifaire de 7 pc annoncée par la Société régionale des transports. Il demande que le ministre Henry "prenne de toute urgence des mesures afin de rétablir le service au plus vite".

La CGSP (socialiste) a rappelé qu'aucun mot d'ordre de grève n'avait été lancé pour ce vendredi et pointé du doigt l'influence de délégués du syndicat libéral dans le mouvement de grève sauvage.

Les dépôts sont diversement touchés: la circulation est normale à 50 pc au dépôt d'Anderlues, à 7 pc à Jumet, à 75 pc à Nalinnes et à 10 pc à Genson.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent