Publié le Vendredi 16 Décembre 2011 à

Régions > Liège > Actualité

Abdelhak Amrani: "Je l'appelais le petit mais mon frère Nordine était un monstre"

Rédaction en ligne

Abdelhak Amrani, frère aîné de Nordine, auteur de la tuerie de la Place Saint Lambert, s’est exprimé dans les colonnes du journal allemand De Bild. Il vit à Bruxelles. Il est évidemment très choqué par ce qu’il s’est passé. “Je suis le frère d’un monstre ”, a-t-il ainsi déclaré.
GDS

GDS

Les deux frères avaient chacun leur vie, mais étaient encore souvent en contact. “ Nous étions comme le ying et le yang ”, raconte Abdelhak. “ J’habite dans une autre ville et j’ai une famille. C’est il y a un mois que je l’avais eu au téléphone pour la dernière fois, il m’avait dit que tout allait bien ”.

Abdelhak raconte aussi que son frère était un homme talentueux. “ Nordine était un bon soudeur. Il a toujours voulu travailler pour gagner de l’argent. Si vous aviez vu ce qu’il pouvait réaliser avec ses mains! Mon frère n’était pas fou! Je ne peux pas comprendre ce qui s’est passé... ”

C’est en écoutant la radio qu’Abdelhak a appris les terribles événements. “ Quand j’ai entendu le nom de mon frère, j’ai pleuré ”, raconte-t-il. Interrogé par la police durant plus de trois heures, Abdelhak n’est pas parvenu à répondre à la question que tout le monde se pose: pourquoi? Il dit aussi que son frère n’a laissé aucune lettre d’explication.

Abdelhak cherche une explication dans le milieu criminel. “ Mon frère trempait toujours dans des affaires louches ”, ajoute-t-il. “ Et il avait de mauvaises fréquentations. Il y a beaucoup de gangsters à Liège.”

Abdelhak savait que son frère avait une plantation de cannabis, mais il dit que Nordine ne prenait pas de drogue et ne consommait pas d’alcool.

“ Je suis le frère d’un monstre ”, dit à présent Abdelhak. Qui pense aux victimes innocentes que son frère a faites. Et veut présenter ses condoléances à leurs familles. “ Je me sens plus proches d’elles que de mon frère ”, ajoute-t-il.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent