Publié le Vendredi 10 Juin 2011 à

Régions > Mons > Actualité

Maisières : il fait un vol plané et atterrit dans le cimetière

V.P.

Voilà un fait divers qui a tout du film Hollywoodien mais dont les conséquences sont fâcheuses. Jeudi matin, un conducteur qui roulait trop vite a perdu le contrôle de sa voiture qui a atterri en plein milieu du cimetière de Maisières. Une dizaine de tombes ont été saccagées.
Le fronton de la tombe des parents d’Irène a été renversé. (V.P)

Le fronton de la tombe des parents d’Irène a été renversé. (V.P)

Chaque semaine, Irène Noël s’en va se recueillir sur la tombe de ses parents, enterrés au cimetière de Maisières. Mais ce jeudi vers 20h30, la Nimysienne a reçu un coup de fil d’une de ses connaissances. “Elle m’a dit: écoute, quelque chose de grave est arrivé. La tombe de tes parents a été abîmée.”

Le sang d’Irène ne fait qu’un tour. “ Pour moi, leur caveau, c’est sacré. Au fond, c’est tout ce qu’il me reste d’eux, ” confie-t-elle.

Immédiatement elle appelle la police, qui lui confirme les faits.

À savoir que le matin même, vers 6h30, le conducteur d’un véhicule de petite cylindrée qui circulait sur la route de Maisières en direction de Mons a, semble-t-il, perdu le contrôle de sa voiture.

De toute évidence le chauffeur, de nationalité française, devait rouler à une vitesse folle.

En effet, comme dans un vrai film d’action hollywoodien, la voiture a quitté la chaussée, est montée sur une rampe avant d’effectuer un vol plané et d’atterrir une quinzaine de mètres plus loin, au beau milieu du cimetière de Maisières, saccageant sur son passage une bonne dizaine de caveaux.

Hier encore, on ne pouvait dénombrer les stèles brisées, pierres tombales renversées et autres vases funéraires détruits. Heureusement, personne ne se trouvait dans le petit cimetière à ce moment-là.

Irène, qui s’est rendue très vite sur les lieux, n’a pu que constater le désastre. Le fronton de la tombe de ses parents a été renversé. Elle s’en remet toujours pas. “Je n’en dors plus. J’ai dû prendre des médicaments et mon médecin m’a fait des piqûres. C’est vraiment triste... ”

Par chance, d’après la police, le conducteur s’en sort presque indemme. Il n’a été que très légèrement blessé.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent