2

Univers > Foot > Foot belge > Division 3 amateurs > Albert-Quevy Mons

Les joueurs de Mouscron font grève: leur communiqué

Rédaction en ligne |

Publié le Vendredi 25 Décembre 2009 à

Les liquidateurs. b.l.

Les liquidateurs. b.l.

Réunis ce matin dans leur salle du Canonnier en compagnie des représentants de leur syndicat, Sporta, les joueurs professionnels du Royal Excelsior Mouscron, en grève, nous ont dicté un communiqué. Le voici dans son intégralité.

“ Nous, joueurs et entraîneurs du Royal Excelsior Mouscron, avons décidé à l’unanimité de ne pas jouer ce samedi 26/12 contre Courtrai après concertation avec SPORTA, le syndicat sportif.

Un avis de grève a été envoyé à la commission paritaire.

Les joueurs espèrent que leurs fidèles supporters comprendront cette décision, prise dans des moments difficiles. L’ensemble des joueurs et le staff remercient leurs supporters pour leur soutien inconditionnel et permanent. Les joueurs regrettent qu’aucune information claire et précise ne leur soit parvenue de la part de leur direction, bien que trois liquidateurs et deux mandataires de justice aient déjà été nommés. Les joueurs ne comprennent pas ce manque de communication. De plus, les employés du club attendent toujours leur salaire de novembre. Dès lors, tous considèrent que leurs employeurs n’ont pas rempli leurs obligations et ils préfèrent faire l’impasse sur la rencontre de ce samedi malgré les menaces qui leur ont été rapportées. Ill apparaît que tous les employés du club sont dans leur bon droit, comme leur syndicat le leur a confirmé. Toutes les personnes sous contrat au Royal Excelsior Mouscron, au même titre que leurs supporters, espèrent rencontrer les deux liquidateurs, Maître Verplaetse et De Mets, au plus vite et ce afin d’être informés de la situation et ne plus être nourris de faux espoirs. Dans l’attente de déclaration officielles, les employés ont le sentiment d’être pris en otage. Tous n’ont pas de possibilités d’engagement dans un autre club ou une autre société en cas de disparition du matricule 224 et, dans l’attente d’un verdict clair, n’ont même pas

droit aux allocations de chômage. Une situation inacceptable.

En aucun cas, cette démarche n’a pour but de compromettre la survie du Royal Excelsior Mouscron. ”