Publié le Mercredi 22 Février 2012 à

Culture > Médias

Facebook autorise le gore mais pas la nudité à ses utilisateurs

Rédaction en ligne

L’équipe chargée de contrôler les contenus diffusés sur Facebook a reçu des ordres bien précis en matière de censure. Si les images violentes sont autorisées, il n’en va pas de même pour la nudité. Deux poids, deux mesures, chez Facebook?

AFP

Un ancien employé de Facebook a révélé que les responsables du site n’ont rien contre les images violentes. Par contre, ils ne toléreraient pas celle à caractère sexuel, même si les parties intimes des personnes représentées sont camouflées.

L’ancien employé a craché le morceau au site Gawker en livrant les documents sélectionnant le type d’images à prohiber. Il aurait agi ainsi pour se venger du traitement humiliant dont il aurait été victime. L’ex de Facebook était payé... 1 dollar par heure pour visionner les différentes images postées sur le site!

A la lecture de ce rapport de 17 pages, on découvre la liste des sujets interdits sur le réseau social. Les représentations d’urine, d’excréments entre autres ne sont pas admis. Sauf s’il s’agit de dessins. RAS par contre pour les images de morve. Attention, c’est précis!

Concernant les drogues, seule la marijuana peut être montrée. Mais attention! Il s’agit de montrer des gens la consommant. Pas question de poster des photos de dealers.

Enfin, la note indique que les commentaires racistes doivent être analysés avec précaution. S’ils sont supposés être bannis, il est écrit que "l’humour prévaut sur les discours de haine. Sauf s’il y a calomnie ou que le trait d’humour n’est pas évident."

Le contrôle absolu chez Facebook, dislike?

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent