Publié le Mercredi 22 Février 2012 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Foot (D2): la direction de Tubize a fait part de son mécontentement vis-à-vis des joueurs

Rédaction en ligne

Alors que les joueurs devaient avoir congé lundi toute la journée, la direction tubizienne en a décidé autrement. Tous les joueurs ont été réunis et Raymond Langendries leur faire part de la déception qui règne actuellement dans les hautes sphères du club.

Guy Brison ne cache pas sa déception suite aux résultats tubiziens.

Guy Brison ne cache pas sa déception suite aux résultats tubiziens.

Je n’étais pas d’accord de laisser congé aux joueurs dimanche et lundi alors qu’on a été sèchement battu ce week-end. Je ne trouve pas ça normal ”, explique Guy Brison, le manager tubizien. “ On a donc convoqué les joueurs afin qu’ils s’entraînent.”

Au préalable, une discussion a eu lieu dans le vestiaire. “Il s’agissait plutôt d’un monologue du président qui a dit que la situation ne pouvait plus durer de la sorte. On n’est vraiment pas content de l’équipe actuellement qui plonge de nouveau dans les tréfonds du classement", poursuit le manager des Sang et Or.

Il est vrai qu’avec la qualité présente dans le noyau, la situation dans laquelle se retrouvent aujourd’hui les joueurs de Laurent Demol est assez incompréhensible.

Capable du meilleur comme du pire, les joueurs ne parviennent pas à enchaîner les performances. "Ce qui me révolte surtout est que l’équipe est capable de battre Lommel et Charleroi en produisant un bon football, avant de rendre une copie indigne de la D.2 contre Visé ou Saint-Nicolas", explique-t-il avant de poursuivre. "Un contrat, cela doit être respecté dans les deux sens. Si Tubize a un contrat vis-à-vis des joueurs, ces derniers en ont un vis-à-vis du club dont ils portent les couleurs. Et celui-ci est loin d’être toujours respecté par les joueurs."

Outre l’aspect sportif, Tubize se bat actuellement sur un autre tableau. À savoir celui de la licence. "On nous a demandé des compléments de documents. Pourtant, certains de ces documents avaient déjà été rendus, mais on les recherche pour compléter le dossier", précise Guy Brison.

Alors que les dirigeants tubiziens espéraient régler rapidement l’aspect lié à l’administratif afin de s’entourer d’un éventuel joueur libre de contrat, la probabilité de voir un renfort débarquer au stade Leburton diminue.

Plus on se rapproche de la fin de la saison, moins cela a de l’intérêt de se renforcer.

Laurent Demol risque donc de devoir se débrouiller avec le groupe dont il dispose actuellement pour maintenir Tubize en Division 2. Une mission qui s’annonce loin d’être de tout repos.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent