Publié le Vendredi 24 Février 2012 à

Actualité > Santé

Malgré une réglementation sévère, les fumeurs ont été plus nombreux en 2011

Belga

Le nombre de fumeurs journaliers a enregistré une légère progression l’an dernier. Ce sont les chiffres Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs (CRIOC) qui le montrent.
(Vincent Rocher)

(Vincent Rocher)

Le nombre de fumeurs journaliers est en forte diminution depuis 1982. À partir de 2004, il y a une stabilisation du nombre de fumeurs autour des 20 %. En 2010, la diminution reprend et descend sous la barre des 20 % (18 %). Mais l’an dernier il y a eu une remontée de la consommation de 3 %, rapporte le CRIOC.

La vente de tabac a néanmoins diminué en Belgique l’an dernier. Les diminutions principales concernent la vente de cigarettes (-12 %) et de tabac à rouler (-8 %). La vente de cigares a enregistré une baisse moins marquée (-0,4 %).

Moins en Wallonie qu’ailleurs

L’enquête identifie d’autres tendances relatives à la consommation de tabac. Un fumeur sur deux déclare qu’il envisage d’arrêter de fumer dans un avenir proche, mais seulement un sur six est vraiment déterminé.

Les fumeurs sont par ailleurs d’autant plus nombreux proportionnellement qu’ils sont jeunes. Le groupe des adolescents et des jeunes adultes jusqu’à 29 ans fume 10 % de plus que la moyenne. Dans le groupe d’âge de 30 à 39 ans, le nombre de fumeurs est toujours supérieur à la moyenne (32 %). À partir de l’âge de 50 ans, le nombre de consommateurs qui fument diminue jusqu’en dessous de la moyenne.

Il existe enfin quelques disparités régionales. On fume nettement moins dans les villes wallonnes (21 %) qu’à Bruxelles (28 %) ou dans les villes flamandes (30 %).

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent