Publié le Samedi 25 Février 2012 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Karaté: Pierre-Antoine Trésegnie (Tubize) continue sur sa lancée

Rédaction en ligne

Pierre-Antoine Trésegnie ne cesse d’impressionner. Après avoir décroché une 3e place aux derniers Mondiaux, le Tubizien a une nouvelle fois justifié tous les espoirs placés en lui en décrochant la médaille d’argent à l’Euro, à Bakou en Afghanistan il y a une semaine.

Pierre-Antoine Trésegnie veut briller aux prochains Mondiaux juniors.

Pierre-Antoine Trésegnie veut briller aux prochains Mondiaux juniors.

"J’y suis allé avec la vive intention de faire quelque chose", explique le jeune homme de 15 ans.

Dès le début de la compétition, Pierre-Antoine affiche clairement ses intentions en infligeant trois 5-0 consécutifs à ses adversaires. "La grosse préparation avant la compétition a visiblement porté ses fruits", affirme Pierre-Antoine. "Je suis parvenu à me hisser de manière assez aisée jusqu’en demi-finale."

À une manche de la finale, notre compatriote rencontre le Hongrois Koch qu’il a battu de justesse. À présent, le voilà aux portes de l’exploit face à l’Espagnol Sergio Galan Lopez. Une rencontre qui ne s’est malheureusement pas bien passée pour le Tubizien. "J’ai réalisé le parcours presque parfait. Je fais quasi un sans-faute durant tout le tournoi et en finale, rien ne va et je m’incline lourdement 5-0. J’étais pourtant persuadé de pouvoir lui rendre les choses difficiles", regrette-t-il.

Mais il ne se décourage pas pour autant. "Même si je suis un peu déçu de l’issue de la finale, je n’en suis pas moins heureux de mon parcours. D’ailleurs, je compte bien revoir la vidéo de la finale pour apprendre de mes erreurs", explique-t-il.

À seulement quinze ans, Pierre-Antoine Trésegnie en a parcouru du chemin.

Football et judo

Et pourtant, au départ, rien ne le prédestinait à faire du karaté. "J’ai essayé plusieurs autres sports auparavant comme le football et le judo", assure-t-il. "Mais ça ne me bottait pas trop et un jour, je suis passé devant un club de karaté et en voyant des personnes à l’œuvre, j’ai tout de suite été tenté. J’ai demandé à mon père de m’y inscrire et un peu plus tard je commençais le karaté. Je me suis d’ailleurs vite découvert un don particulier pour cette discipline. Après seulement deux mois de pratique, je participais à ma première compétition interclubs."

Une compétition qu’il a remportée. "Bien sûr, il s’agissait d’une compétition mineure mais elle a eu un gros impact en me donnant de la motivation pour la suite. Cette victoire m’a en quelque sorte convaincu que j’étais fait pour le karaté."

Spécialisé dans les rencontres Kata, des duels où sont surtout jugées la justesse et la rapidité des enchaînements techniques, Pierre-Antoine n’a cessé de progresser pour finalement devenir un des plus grands espoirs de karaté au monde. Médaillé de bronze aux derniers championnats du monde, il ne vise qu’une seule chose, briller aux prochains Mondiaux de karaté juniors. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent