Publié le Jeudi 8 Mars 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foo (P.3): Hassan Ergunesh de Trabzon regrette le forfait de son équipe

Rédaction en ligne

La décision est tombée la semaine passée et elle fait grincer des dents. Le Trabzon Schaerbeek déclare forfait général pour la fin de la saison. Une décision unilatérale du comité qui irrite les joueurs.
Les Schaerbeekois sont tous à l’arrêt forcé.

Les Schaerbeekois sont tous à l’arrêt forcé.

On est tout simplement dégoûté ”, explique Hassan Ergunesh. “ On n’a pas été concerté par le comité, on ne connaît pas trop les raisons de cette décision. Franchement, le groupe est vraiment énervé par cette décision. ” Même si rien ne tournait rond pour Trabzon cette année et que l’équipe n’affichait qu’un seul point au compteur, l’équipe tenait à continuer. “ C’était aussi une question d’honneur. On ne voulait pas terminer la saison avec un seul point. On avait quelques matchs abordables à venir et on voulait terminer la tête haute. La descente devenait inéluctable mais on voulait descendre en ayant tout donné ”, explique David Crociani, le joueur-entraîneur.

Ce ne sont pas des problèmes financiers qui sont à la base de la décision du comité. “ On n’était pas payé pour jouer, donc ce n’est certainement pas une question d’argent ”, confie Hassan Ergunesh. “ Je pense que ce sont surtout des tensions internes au sein du comité qui ont avorté notre fin de saison ”, poursuit le joueur. Une version confirmée par l’entraîneur. “ La direction devait changer au mois d’avril, mais le comité actuel a décidé de jeter l’éponge avant de se faire remplacer. Comme la direction arrête, on ne peut pas continuer.

Cet arrêt prématuré n’est pas du goût de l’équipe première. Les joueurs se retrouvent désormais sans club et ne savent pas ce qu’il va se passer l’année prochaine. “ On ne sait pas si le club existera encore. En attendant, une petite dizaine de joueurs a décidé de continuer à s’entraîner pour préparer des tournois et garder la forme au cas où il faudrait prospecter pour un transfert ”, argumente Hassan Ergunesh. Là où certains continuent à s’entraîner, d’autres ont carrément jeté l’éponge. “ Hors de question pour moi de continuer dans ces conditions-là ”, commente le coach. “ Je ne donnerai plus entraînement. Je préfère rester chez moi.

Le séjour en P.3, un an après être monté, aura en tout cas été de courte durée. Et même s’il ne fait aucun doute que le club n’aurait pas réussi à gagner son maintien sur le terrain, les joueurs en voulaient encore. “ On devait vraiment terminer la saison ”, martèle Hassan Ergunesh.

Reverra-t-on un jour le Trabzon Schaerbeek dans un championnat? Pour le moment, personne ne le sait. Les joueurs attendent une réponse rapide du comité. La seule certitude à l’heure actuelle est plutôt un constat: le Trabzon a vécu une bien triste saison.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent