Publié le Jeudi 8 Mars 2012 à

Régions > Mouscron > Sports

D3A - La pression monte avant le choc URLC-RMP

Rédaction en ligne

Plus que deux fois dormir. Samedi, le choc décisif de D3A mettra aux prises les “ Loups ” et les “ Hurlus ” au Tivoli. À deux jours de cette échéance, c’est l’impatience qui prédomine chez les joueurs, même si, des deux côtés, on estime préparer ce match “ comme un autre. ”
Arsène, l’attaquant du RMP, piaffe d’impatience.

Arsène, l’attaquant du RMP, piaffe d’impatience.

À Mouscron, Faed Arsène, l’attaquant, piaffe d’impatience. “ Tout le monde s’attend à un stade bien rempli. C’est un “ plus ” indéniable pour nous, les joueurs. Philippe Saint-Jean n’a d’ailleurs pas manqué de nous communiquer l’engouement extraordinaire qui entoure cette rencontre à Mouscron. Que nos nombreux supporters soient rassurés: nous allons leur faire honneur. ”

Aziz El Kanchaf ne nie pas que cette partie sera décisive... surtout en cas de défaite louviéroise. “ Le championnat est encore long. Mais l’étau se resserre. Notre préparation ne sera pas différente d’un autre match. Par contre, c’est vrai que la motivation sera différente samedi. Nous jouons notre championnat sur cette rencontre. Nous y croyons encore. Dans le vestiaire, on vise toujours le titre. ”

De son côté, l’international malgache du RMP minimise. “ Nous avons conscience que c’est un match un peu plus important que les autres. Mais le titre ne sera pas encore en poche si nous gagnons. Nous n’allons pas au-devant d’un calendrier facile. Deux nuls ou deux défaites et tout serait à refaire. Dès lors, même en cas de succès, respectons nos futurs adversaires, surtout Ath, Tournai et Virton. ”

Et puis, comme le concède Arsène, c’est loin d’être gagné au Tivoli. “ Au match aller, malgré notre victoire, les “ Loups ” nous avaient bien bougés. Je les avais trouvés très bons, même si nous nous en étions sortis, notamment grâce à notre solidité collective. Samedi, le réalisme fera la différence. Comme à chaque match, nous jouerons dans le but d’imposer notre jeu et pour gagner. ”

Le Louviérois partage la même analyse que son futur adversaire. “ Au Canonnier, cela s’est joué sur des détails. On aurait pu revenir avec le match nul. Personne n’aurait pu dire c’était volé. ”

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent