Publié le Mardi 20 Mars 2012 à

Actualité > Belgique

Regula Stämpfli, une journaliste suisse: "Le crash du car? Normal, il est... Belge, et tout ce qui sort de ce pays est mauvais"

Rédaction en ligne

Regula Stämpfli est une politologue et journaliste suisse, vivant une bonne partie de l’année à Bruxelles. Peu après l’accident du car belge en Suisse (28 morts, dont 22 enfants), elle a publié une chronique (à lire ici) qui risque de faire parler d’elle chez nous...

DR

Son papier date de mercredi. Mais comme il a été écrit en allemand, il a fallu du temps pour qu’il traverse la frontière. Mais depuis plusieurs heures, son papier circule. Et est très critiqué sur les réseaux sociaux.

Que dit-elle, cette journaliste? (lire ici la traduction)

“ Ma première réaction spontanée en tant que mère : Oh non ! Quelle horreur ! Ma deuxième réaction : ça ne m’étonne pas... C’est un autocar belge ”.

Et c’est là qu’elle argumente. Enfin, façon de parler... Extraits choisis:

“ Dans le cas du chauffeur d’autocar belge, cela signifie que l’éducation, le contrôle, la technique de conduite, l’équipement de l’autocar sont, en Belgique, du même niveau qu’un pays du tiers-monde ou moins encore ”.

“ Peut-être devrait-on créer le nom « Belgisation » dans le jargon des infrastructures routières pour désigner un pays où tout est possible et où aucun coupable ne doit jamais purger sa peine, un pays qui représente le président européen, duquel ne sait sortir que du mal, sauf le chocolat, les moules et frites ainsi qu’une certaine humeur surréaliste.“

“Un contexte belge qui ne devra jamais être oublié : un juge a pardonné et libéré, dans les années 90 après quelques mois seulement, un violeur et meurtrier d’enfants condamné à mort. Il a été promu juge européen peu après par la Commission Européenne et le Parlement Européen. Vive la Belgique ! ”.

On vous laisse vous faire votre propre opinion...

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent