Publié le Lundi 19 Mars 2012 à

Actualité > Belgique

Plus d'un Belge sur trois téléphone dans les embouteillages

Rédaction en ligne

Trente-quatre pour cent des Belges téléphonent quand ils sont bloqués dans les embouteillages tandis que vingt-et-un pour cent envoient des sms, selon une étude menée par ResearchNow pour le fabricant de système de navigation TomTom. 

Téléphoner en conduisant est une infraction

Belga

Téléphoner en conduisant est une infraction

L'étude indique aussi que 10% des Belges sont bloqués dans les embouteillages presque tous les jours ouvrables.

Selon l'étude, 34% des Belges passent des coups de téléphones professionnels ou privés dans les files. L'utilisation d'un téléphone en voiture sans kit mains libres est une infraction de deuxième degré dans le code de la route belge, passible d'une amende de 100 euros. Pour le reste, 60% des Belges indiquent s'énerver dans les embouteillages et 56% se considèrent stressés par ceux-ci.

Ils déclarent exprimer leur frustration sur les autres usagers pour 18% et sur leur partenaire pour 8%. Les bouchons sur la route influent aussi sur la vie privée des Belges.

Ainsi, 74% des personnes interrogées consacreraient plus de temps à leur famille si elles n'étaient pas bloquées sur les routes. Les conducteurs ont aussi d'autres occupations qu'utiliser leur téléphone dans les embouteillages.

Ainsi, 75% affirment scruter les autres conducteurs, 23% disent chanter et 10% indiquent se curer le nez. L'étude a été menée auprès de 519 navetteurs belges.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent