Publié le Mercredi 21 Mars 2012 à

Régions > Charleroi > Actualité

Actions de grève possibles à la SNCB les 27 et 28 mars dans le district Charleroi-Mons

Rédaction en ligne

Un préavis de grève déposé à la SNCB-Holding par la CGSP-Cheminots pourrait entraîner des actions les 27 et 28 mars dans le district Charleroi-Mons (sud-ouest) de la SNCB. Il entraînerait des répercussions probables sur la circulation des trains dans ces régions.
Illustration C. L.

Illustration C. L.

La réunion prévue ce mercredi entre la direction de la SNCB-Holding et la CGSP-Cheminots, à la suite d’un préavis de grève déposé par le syndicat, a été reportée à ce jeudi matin, a-t-on appris de source syndicale et auprès de la SNCB-Holding.

Le dépôt de ce préavis, qui pourrait entraîner des actions les 27 et 28 mars dans le district Charleroi-Mons (sud-ouest) de la SNCB, avec répercussions probables sur la circulation des trains, fait suite à une décision de la SNCB-Holding de sous-traiter à partir du 1er avril le nettoyage des gares de Braine-l’Alleud, Nivelles et d’une partie de la gare de Charleroi-Sud.

La CGSP-Cheminots refuse toute perte d’emplois parmi les cheminots.

Le syndicat socialiste craint également pour les conditions de travail des sous-traitants, invoquant le recours à la sous-traitance en cascade et le risque de non-respect de la législation sociale.

“La réunion prévue ce mercredi matin a été supprimée et programmée demain (jeudi, ndlr) à 9h30. C’est une perte de temps totale”, regrette Michel Abdissi, secrétaire général de la CGSP-Cheminots, jugeant qu’”on peut mieux faire” en terme de concertation sociale.

Du côté de la SNCB-Holding, on précise que le report de la réunion est simplement lié “à une question d’agenda”.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent