Publié le Lundi 16 Avril 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Basket (D.2): Le président bruxellois, André De Kandelaer, sait que son club peut aller en finale

Rédaction en ligne

Après sa victoire sur le parquet de Boom, l’Excelsior ira pour la première fois de son histoire en demi-finale des playoffs. Une nouvelle qui ne pouvait que mettre de bonne humeur le président De Kandelaer.
André De Kandelaer peut être fier de ses joueurs.

André De Kandelaer peut être fier de ses joueurs.

>Président, est-ce que c’est l’événement le plus important dans l’histoire du club?

C’est super ce qui nous arrive mais notre accession à la D.2 après une finale contre Gembo à Laeken en 2009 reste un événement extraordinaire.

>Qu’est-ce que vous retenez de ces matchs à Kangoeroes Boom?

On ne va pas bouder son plaisir de battre une équipe qui nous bat depuis deux ans. Mais ce que je retiendrai surtout, c’est cet état d’esprit, cette entente qui nous anime. Les joueurs ont en plus transmis cette mentalité au public. Vendredi à Willebroek, 40 % de la salle était bruxelloise.

>Jusqu’où ira ce groupe?

Tant que la hargne est là et que les gars jouent avec leurs tripes, je dirais qu’on a 60 % de chance d’aller en finale.

>On a l’impression que la réunion avec les joueurs en janvier a porté ses fruits?

On a fait une grosse mise au point avec chacun. À l’issue de la réunion, le coach m’a dit que ce groupe irait loin. Prenez Jeroen Van Haevermaet par exemple. On attendait autre chose de lui sinon on s’en séparait. On l’a mis devant ses responsabilités. Et regardez à présent son second tour.

>Quelle est l’optique pour la saison prochaine?

On veut huit joueurs confirmés aidés de deux jeunes en progression. On a acquis Maesfrancx et Depuydt. Si on constate des manquements en cours de saison, on pourra éventuellement y remédier.

>Les jeunes parlons-en. L’Excel organise les finales de Coupe du Brabant et aucune de ces équipes ne se trouvera en finale. N’est-ce pas préoccupant?

On doit faire mieux. Le fait d’être irréprochables moralement ne nous aide pas sportivement. Je ne suis pas d’accord avec le concept de débaucher ailleurs pour se renforcer à l’intérieur. Je n’aime pas le concept du Best Team in the World. Mais si c’est ça qu’il faut faire pour gagner chez les jeunes, c’est peut-être les autres qui ont raison.

>On croyait que le club comptait encore sur Nathan Hervelle pour 2012-13…

Nathan était démotivé. On lui a dit que ce serait mieux pour lui et le club d’aller voir ailleurs. Son comportement reste néanmoins exemplaire en encourageant ses coéquipiers. Je crois que Nathan est positif. Je reste persuadé que c’est un au revoir et pas un adieu.

>Y a-t-il un sujet que vous aimeriez évoquer?

Tant pis si je vais me faire incendier mais il y a un mois environ, tous les clubs de D.2 étaient réunis par la Fédération. Il n’est pas normal que les clubs réglo vis-à-vis de l’ONSS aient parfois 70 % à débourser en plus. Certaines entités payent officieusement, d’autres officiellement. J’ai dit à la Fédé qu’elle avait sa responsabilité car un déséquilibre existe. On a émis l’idée d’une licence pour la D.2. Puisque la Fédé ne pourrait imposer cette licence, on peut très bien imaginer que les clubs réglo payent 50 % en moins sur les frais de licence. Un club a émis la très bonne idée de n’autoriser en playoffs que les entités avec licence, ce serait un avantage sportif. La Fédé a dit qu’elle allait réfléchir.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent