41

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Anderlecht

Wasyl sera bien suspendu 4 matches pour son coup de coude sur Delorge: Anderlecht accepte la décision

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 21 Avril 2012 à

Anderlecht a annoncé par la voix de son avocat Me Daniel Spreutels qu’il n’irait pas en évocation contre la suspension de quatre rencontres infligée ce samedi par le Comité d’appel de l’Union belge de football (URBSFA) à son défenseur Marcin Wasilewski. A noter que le sursis pour les deux rencontres supplémentaires est "annulé".

Le Polonais ne pourra reprendre la compétition que lors de la 10ème et dernière journée des play-offs I, à domicile face au Standard le dimanche 13 mai à 14h30.
Il faut dire qu’aller en évocation n’aurait pas eu beaucoup de sens pour Anderlecht. Cet ultime appel aurait en effet très peu de chances d’aboutir puisqu’il ne se juge que sur la forme et pas sur le fond du dossier. Et surtout, il n’est pas suspensif de la décision rendue par le Comité d’appel, ce qui veut dire que l’international polonais n’aurait pas pu jouer jusqu’à ce qu’une décision soit rendue. Et certainement purgé une grande partie de sa suspension.
Pour rappel, Marcin Wasilewski avait asséné un coup de coude à Peter Delorge le 18 mars lors de la rencontre entre Saint-Trond - Anderlecht (2-2) comptant pour la 29ème journée de la phase classique du championnat.
Le parquet avait entamé une procédure de poursuite sur base des images télés qui a mené à une sanction de six matchs (4 effectifs, 2 avec sursis) prononcée par le Comité sportif le 3 avril. Anderlecht est allé en appel de la décision le 12 avril et le Comité d’appel a confirmé la sanction. Avec cette précision: si les 4 matches effectifs sont confirmés, les deux avec "sursis" ont été annulés.