Publié le Lundi 7 Mai 2012 à

Culture > Musique

Le procès d'Orelsan débute aujourd'hui pour son titre... "Sale pute"

M.C.

Le rappeur comparaît devant la 17e chambre correctionnelle de Paris pour provocation au crime. Orelsan est poursuivi par l’association Ni Putes Ni Soumises pour son titre ”Sale Pute ”.

AFP

AFP

De son vrai nom Aurélien Cotentin, le rappeur de 29 ans a eu une bien mauvaise idée au moment de poster cette vidéo de ”Sale Pute ”. Un titre bonus qui ne figure sur aucun album d’Orelsan. Très vite, les associations et les politiques lui tombent dessus. Concerts annulés, participations aux festivals compromises, Orelsan regrette très vite. Il explique alors à la presse qu’il fallait prendre ses paroles au premier degré.

Le rappeur avance pourtant avec un deuxième opus qui lui vaut deux Victoires de la musique en 2012. Mais il est temps de répondre devant la justice des paroles osées de son titre: ”J’te déteste/j’veux que tu crèves lentement/j’veux que tu tombes enceinte et que tu perdes l’enfant.

Le procès s’est ouvert ce matin avec les excuses d’Aurélien Cotentin et la diffusion du clip de ”Sale Pute ”.

En attendant la fin du procès, Orelsan refuse de jouer son titre en live. La décision de la cour sera rendue le 16 juin prochain.

Affaire à suivre...

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent