19

Univers > Foot > Foot belge

Entretien exclusif avec Marc Wilmots, coach intérimaire des Diables: "Je mourrai avec mes idées"

Rédaction en ligne |

Publié le Vendredi 18 Mai 2012 à

PHOTO LA CAPITALE

PHOTO LA CAPITALE

Marc Wilmots est donc l’entraîneur intérimaire des Diables rouges après le départ de Georges Leekens pour Bruges. Il coachera nos jeunes talents contre le Monténégro et en Angleterre, ces 25 mai et 2 juin. Mais en exclusivité pour Sudpresse, il est revenu sur ce début de semaine très animé.

Marc Wilmots est l’entraîneur des Diables rouges pour les deux prochaines sorties amicales, face au Monténégro et en Angleterre. Mais ce “changement” n’a pas du tout modifié le comportement de Willie, qui s’exprime ce samedi dans Sudpresse.

>EXTRAITS

>Patriotisme: "Il ne faut pas exagérer. Je ne suis pas soudain devenu le héros de la nation. Pour moi, c’est d’abord un honneur. Dans ma tête, c’est clair: je suis l’entraîneur principal de l’équipe nationale belge jusqu’au 3 juin. Sans plus..."

>Décision: "Dimanche soir, j’en ai parlé à ma femme, Katrien, mon frère et quelques amis. Pour Katrien, c’était clair: "Ne reste pas!" Le lendemain, je me suis rendu à l’UB où j’ai parlé avec Philippe Collin et Benoît Thans puis j’ai téléphoné à Georges Leekens. Mon premier sentiment, en quittant Bruxelles, était de refuser. Mais après avoir réfléchi, j’ai donné mon accord (...) Pour moi, il n’était pas question de laisser tomber ce groupe. Je m’en serais sûrement voulu de refuser."

>Kompany: "Nicolas Cornu, le Team Manager, a contacté tout le groupe des joueurs et du staff pour avoir la confirmation de leur envie de venir avec moi. Il n’y a pas eu d’hésitation ou de refus. Et j’ai eu Vincent Kompany au téléphone. Il voulait me confirmer personnellement son attachement à l’équipe."

>Amicaux: "Jouer le Monténégro et l’Angleterre, je sais que c’est encore un gros effort après une saison déjà bien longue. Mais il y a un rendez-vous important avec notre public à Bruxelles où je crois que l’envie est vraiment réciproque et si tu n’es pas excité par la perspective de jouer à Wembley devant 90.000 spectateurs, tu changes de métier."

>Méthode: "La clé, c’est l’efficacité et la rigueur. Notre rôle sur la touche est de bien définir la position et le rôle de chacun. Il faut s’appuyer sur les qualités de chacun au service d’un collectif. Nous avons des joueurs qui cassent la baraque à l’étranger et au plus haut niveau, il faut maintenant qu’ils s’épanouissent aussi et qu’ils reproduisent leurs meilleures prestations sous le maillot des Diables. Il faut être plus exigeants, ne rien lâcher et être au-dessus du mal. Je ne dis pas que ma manière est la bonne mais je mourrai avec mes idées..."

 

Découvrez la double-page consacrée à cette rencontre avec Marc Wilmots dans La Meuse, La Capitale, La Nouvelle Gazette, La Province et Nord Eclair de ce samedi 19 mai.