Publié le Jeudi 28 Juin 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot (D.3): le gardien, Nicolas Hatefi, est le premier renfort du FC Bleid-Gaume Molenbeek

Rédaction en ligne

Arrivé à Ganshoren, en Promotion, lors du dernier mercato hivernal, Nicolas Hatefi n’aura pas fait de vieux os dans le club entraîné par Serge De Backer. L’ancien gardien de Charleroi rejoint le FC Bleid-Gaume Molenbeek. Il en est d’ailleurs le premier transfert, pour son plus grand plaisir.
Nicolas Hatefi est passé notamment par Ganshoren.

Nicolas Hatefi est passé notamment par Ganshoren.

Nicolas Hatefi a pas mal bourlingué ces derniers mois. Il espère maintenant s’engager dans la continuité et c’est dans cette optique qu’il rejoint le FC Bleid-Gaume Molenbeek. Il en est d’ailleurs le premier transfert.

C’est une très grande fierté que le club ait pensé à moi afin de le rejoindre. Ça fait deux semaines que les contacts ont débuté et, en tant que bruxellois, je n’ai pas hésité très longtemps ”, explique celui qui restera à jamais le premier transfert du club.

Actuellement au Maroc, Nicolas Hatefi n’a pas encore signé son contrat, mais simplement son affiliation. “ Celle-ci devait être remplie avant le 30 juin. Je l’ai donc signée avant de quitter le pays pour mes vacances.

Cependant, si son contrat n’est pas encore signé, nul doute qu’il sera bel et bien le portier des Molenbeekois la saison prochaine en D.3, avec de belles ambitions.

D’un point de vue personnel, j’espère montrer au club qu’il a eu raison de me faire confiance. J’espère faire les meilleurs matchs possibles. Ce sera une saison de transition, mais je suis certain que l’équipe sera compétitive. L’An 1 d’un club est toujours délicat à négocier, mais nous y arriverons. Ensuite, j’espère vraiment m’inscrire dans la continuité du club ”, affirme celui qui défendait les cages de Ganshoren lors du deuxième tour l’an dernier. Un déclic dans sa carrière.

Mon passage à Ganshoren m’a vraiment redonné le goût du football. Et plus particulièrement du football bruxellois. Le RWDM, c’est le club bruxellois par excellence, c’est vraiment le club populaire de la capitale.

S’il s’est engagé à Molenbeek, c’est aussi parce qu’il a pleinement confiance dans l’homme qui a rendu ce projet possible.

Je connais Michel De Wolf depuis que je suis passé par Charleroi. L’an dernier, on a un peu travaillé ensemble dans l’école des jeunes du FC Brussels. Je le connais très bien et j’ai confiance en lui. Le fait qu’il soit lié au projet conforte encore ma décision de rejoindre le club.

Un club avec lequel il espère vivre une saison tranquille en D.3 l’an prochain avant de viser plus haut. “ Dans un premier temps, ça ne sert à rien de dire qu’on jouera le titre. Je pense que l’idéal serait de se retrouver entre la 5e et la 10e place. Ensuite, l’année d’après, pourquoi ne pas essayer d’accrocher le tour final et de continuer à grandir ”, demande-t-il en guise de conclusion.

C’est en tout cas sur de véritables Bruxellois comme Nicolas Hatefi que le club devra s’appuyer pour espérer, qu’un jour, ces quatre lettres magiques flirtent à nouveau avec les sommets du football belge.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent