Publié le Mardi 28 Août 2012 à

Régions > Mons > Actualité

Journées du Patrimoine en Hainaut: découvrez le programme

Rédaction en ligne

Quarante-cinq communes de la province de Hainaut sont inscrites au programme officiel des 24es Journées du Patrimoine en Wallonie. Les grandes figures qui font la fierté de la Wallonie seront présentées dans les lieux qu’elles ont un jour fréquentés.

Organisées par des propriétaires privés, par des associations et par les services touristiques ou les pouvoirs publics, cent quarante-deux activités ponctuent ces Journées. La soirée inaugurale de cette 24e édition des Journées du Patrimoine se tiendra à l’abbaye de Bonne-Espérance d’Estinnes. Seule abbaye du Hainaut dont les bâtiments ont échappé aux destructions de la Révolution française, elle constitue un joyau du 18e siècle. Un spectacle de la chorale Scala se tiendra dans la cour d’honneur de ce magnifique lieu classé monument exceptionnel de Wallonie. Des visites seront organisées tout au long du week-end patrimonial mettant notamment en avant le travail de l’architecte Laurent-Benoît Dewez, maître du néoclassicisme né au 18e s. Une exposition, préparée par la cellule Communication de l’Institut du Patrimoine wallon, y sera présentée.

Commençons par les grandes familles qui ont contribué à améliorer l’économie de leur région et à influencer le paysage wallon. C’est le cas des Zech à Braine-le-Comte, illustres imprimeurs de pères en fils. Une promenade dans les rues de la ville fera découvrir au public l’impact des imprimeries sur l’industrie locale. Le site du belvédère à Dour, ancienne mine à ciel ouvert a, quant à lui, été transformé en brasserie et hostellerie au début du 20e siècle par la famille Cavenaille, bien connue dans les environs. Continuons avec la ville de Morlanwelz qui mettra à l’honneur Raoul Warocqué, dernier représentant d’une lignée d’industriels d’origine montoise installés dans la région depuis 1798. À Soignies, l’ancien site de la Grande Carrière, propriété des maîtres carriers Wincqz qui en ont fait un site industriel remarquable à bien des égards, a fait l’objet d’une étude pour sa réaffectation en centre des Métiers de la Pierre. Ouvert exceptionnellement, le lieu accueillera des activités tout au long du week-end. Enfin, la famille Desclée, bien connue à Tournai pour sa fabrication d’objets religieux en laiton, a joué un rôle majeur dans la création et la diffusion de l’architecture de style néogothique à Tournai mais aussi en Belgique. Le temps d’une balade, le public sera invité à partir sur leurs traces à travers les constructions néogothiques aux abords de l’église

Saint-Jacques.

Les femmes illustres ne seront pas oubliées dans la province hennuyère. À Houtaing, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir la comtesse Clémentine d’Oultremont et son mari le comte Adhémar d’Oultremont qui s’impliquèrent dans la vie de la cité en faisant, entre autres, construire un hospice. Morte très jeune, son époux érigea un mausolée en sa mémoire qui sera visitable, tout comme l’hospice et le jardin romantique. À Dour, Isabelle Blume, fille et épouse de pasteur, sera présentée au temple protestant, inauguré en 1827. Figure emblématique de la cause féminine, elle milita pour l’égalité des sexes et se battit pour l’obtention du droit de vote des femmes.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent