Publié le Jeudi 6 Septembre 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot (P.4): Bernard Allou a perdu avec sa nouvelle équipe, Trabzon Schaerbeek

Rédaction en ligne

Oui, vous avez bien lu. Il s’agit bien de Bernard Allou. Le joueur qui a joué notamment au PSG, plus près de nous au White Star. Maintenant, l’ex joueur de D.1 officie comme entraîneur en...P.4 au Trabzon Schaerbeek précisément avec qui il a déjà connu une défaite.
Bernard Allou jouait à Kosova avant d’accepter le poste de coach au Trabzon.

Bernard Allou jouait à Kosova avant d’accepter le poste de coach au Trabzon.

Comment un tel nom a débarqué dans ce club?

Je vous avoue que c’est un peu par hasard ”, explique le coach. “ Je travaillais l’année passée à Kosova. Trabzon de son côté était en P.3 mais vivait vraiment une saison difficile. D’ailleurs l’équipe est descendue. Pas vraiment par manque de talent, mais plus par une absence de sérieux et d’entraînements. Ils m’ont contacté et je vous avoue que j’ai été séduit par le discours des dirigeants. Ils m’ont proposé un beau projet qui va sur plusieurs saisons. Je vais pouvoir travailler sur le long terme. C’était important pour moi. En plus de cela me retrouver en P.4 va me permettre de me consacrer à mes autres occupations. J’ai deux enfants, je travaille à la commission et en plus je suis agent de joueurs. Comme vous voyez mes semaines sont bien remplies ”, confie l’ancien joueur du Kosova. “ De toute façon, le plus important pour moi est de prendre du plaisir. Ce n’est pas un gros choc de me retrouver en P.4. N’oubliez pas que j’ai aussi joué en 5e ABSSA. Et puis, j’au aussi joué en P.3 ou en P.2. Ce qui compte c’est de faire son métier avec le cœur.

Quel est l’objectif du club pour cette saison?

Je ne vais pas vous mentir et vous dire que nous jouons la huitième place! Non, nous voulons rejoindre directement la P.3 et rien d’autre. C’est aussi pour cela que j’ai ramené avec, moi quelques joueurs dont je connais les qualités. Il faut aussi changer la mentalité car avec moi hors de question de s’absenter lors d’un entraînement pour cause de Champions League. C’est fini ce genre de chose. Il faut du sérieux.

Pour son premier match, l’équipe a subi la loi de Moreda.

Vous savez en foot, il faut un peu de chance. À la mi-temps, le score doit être de 0-3 ou 0-4 en notre faveur. Mais nous n’avons pas concrétisé nos nombreuses occasions. En seconde période, nous avons craqué physiquement et notre adversaire a bénéficié d’un penalty en dernière minute. Ce n’est pas dramatique mais il faudra accrocher notre première victoire la semaine prochaine lors de notre déplacement à Etterbeek Armenia.

Avec un tel nom comme coach, le club sera attendu avec impatience par ses adversaires.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent