Mis à jour le Dimanche 16 Septembre 2012 à

Fun > People

«Chi» va publier 26 pages de la princesse Kate topless sous le titre «La Reine nue»

Afp

Les photos de Kate seins nus sont «un scoop» et il est impensable de ne pas les publier, a estimé Alfonso Signorini, directeur de l’hebdomadaire italien Chi, qui a indiqué que son journal allait publier lundi les photos en question.

«Tout d’abord, si je n’étais pas capable de reconnaître la juste valeur d’un scoop, je ferais mieux d’aller vendre des artichauts au marché», a-t-il dit dans un entretien avec l’agence de presse italienne Ansa.

«Deuxièmement, et dans le respect de la loi, les photos ne portent pas atteinte à la dignité de la personne, elles ne sont pas morbides ou excitantes, à la différence de celles du prince Harry publiées par les journaux anglais», a dit M. Signorini.

«Troisièmement, elles ont été réalisées sur une terrasse, dans un lieu public, en respect des lois sur la vie privée», a-t-il ajouté.

Le magazine français Closer a publié vendredi des photos de la duchesse seins nus. Le magazine a sorti sur cinq pages et en exclusivité une quinzaine de photos du couple prenant le soleil sur une terrasse, pendant leurs vacances début septembre en Provence, dans le sud de la France. Plusieurs clichés, pris au téléobjectif, montrent la duchesse de Cambridge «topless».

Aussi bien Closer que l’hebdomadaire Chi font partie du groupe d’édition Mondadori, contrôlé par l’ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi et sa famille.

M. Signorini a tenu à «souligner» qu’il n’avait pas demandé l’autorisation de Silvio Berlusconi pour publier ces photos.

«Berlusconi a d’autres soucis auxquels penser, il ne pense pas à Kate Middleton. Je voudrais rappeler qu’il y a deux ans j’ai publié les photos de mon éditeur, Marina Berlusconi (fille de Silvio, ndlr) en topless et je n’ai eu aucun problème à le faire», a-t-il déclaré.

La société Mondadori a pour sa part publié un communiqué pour indiquer que Closer avait informé la direction de Mondadori France et M. Signorini celle des magazines Mondadori sur leur décision.

«Les directeurs des deux journaux ont décidé de publier les photos car leur contenu est certainement une expression de l’actualité, représente un fait divers et elles ne portent pas atteinte aux sujets photographiés. La maison d’édition respecte les arguments des directeurs des deux journaux», conclut ce communiqué.

Le prince William et son épouse Kate ont engagé une procédure judiciaire contre Closer mais pour le moment rien de similaire n’a été annoncé contre Chi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent