Mis à jour le Vendredi 19 Octobre 2012 à

Régions > Liège > Sports

Basket: Guy Muya (Mons) retrouve Liège ce vendredi

Rédaction en ligne

C’est le joueur qui a le plus marqué le basket liégeois ces dernières années. Par ses qualités humaines et sportives, Guy Muya n’a laissé que de bonnes choses au Country hall. Avec Mons, il est de retour ce vendredi soir (20h30) face à ses anciens partenaires.

Guy Muya. BELGA

Guy Muya. BELGA

Je me réjouis de retrouver Liège, car c’est ma vie même si maintenant j’habite près du centre de Mons, une jolie ville moins animée que Liège. Il a fallu m’habituer… Mais je suis bien là, avec ma femme qui termine ses études dans la région. Ainsi on est ensemble.

Il s’en doute, c’est un chaud accueil, celui que Liège réserve à ses enfants chéris, que les supporters de la Cité Ardente vont lui adresser dans quelques heures à la présentation des équipes. Après ce sera une autre paire de manches.

Question: et si Muya héritait de deux lancers-francs, à 5 secondes de la fin alors que le marquoir indique l’égalité, serait-il sifflé? L’ancien ailier de Liège rigole… “ Ah, ça c’est la question! Sifflé non, je ne crois pas. Mais ils vont faire beaucoup de bruit et c’est normal car c’est leur boulot de supporters. Moi de mon côté, le match commencé, je ne ferais pas non plus de cadeau. Après, je me réjouis de revoir tous mes amis ainsi que les Arèdjîs.

Guy Muya n’est pas surpris par la progression des jeunes Liégeois. “ Je les connais bien et nous sommes restés, via les réseaux sociaux, en contact régulièrement avec Gillet et Troisfontaines par exemple. Le premier, je signe à deux mains, va faire une grande saison avec la présence d’un meneur comme Bosco qui sait donner des ballons et le second avait déjà montré de belles choses quand il m’a remplacé lors de ma blessure avec Liège.

Enfin, l’ex-chouchou du Sart Tilman prévoit: “ Ce match ne sera pas facile pour nous si nous laissons Liège prendre confiance et entrer dans le match. On a l’expérience qu’il faut pour et on gagnera si l’on se montre capable de régler le tempo sans les laisser courir et en limitant leur rebond offensif. J’ai vu le match contre Ostende à la TV, ce que je crains le plus c’est leur enthousiasme.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent