Mis à jour le Jeudi 25 Octobre 2012 à

Fun > Tendances

Un baiser lesbien pendant une manifestation contre le mariage gay fait le buzz (+ vidéo)

Rédaction en ligne

Les deux jeunes Marseillaises qui se sont embrassées sur la bouche lors d’une manifestation contre le mariage gay et l’adoption d’enfants par les couples homosexuels, ont évoqué «un geste de solidarité pure et simple» dans une entretien publié mercredi sur le site internet du magazine Têtu.

Lors de cette manifestation organisée mardi par l’association, Alliance VITA, deux jeunes Marseillaises, Julia, 17 ans, et Auriane, 19 ans, se sont avancées devant les manifestants et se sont embrassées. Présent lors de la manifestation, un photographe de l’AFP a saisi cet instantané qui fait depuis le tour des réseaux sociaux.

«C’est un geste de solidarité pure et simple. Je suis pour ce que ces manifestants ne veulent pas», a déclaré la plus jeune d’entre elles, Julia.

Les deux Marseillaises ont affirmé au site de Têtu que ce baiser d’une dizaine de secondes était spontané, provoquant la stupéfaction de nombreuses femmes qui manifestaient. «Pendant qu’on s’embrassait, elles étaient en train de crier ’Vous êtes dégueulasses! Vous n’êtes pas belles!’», a déclaré Julia. «Sur le moment, on a surtout voulu les faire chier. Même si on n’est pas lesbiennes, une femme avec une femme, on trouve ça complètement banal», a continué de son côté Auriane.

Dans cet entretien, les deux jeunes filles ont souligné qu’il n’y avait eu aucune altercation après ce baiser. «Simplement un vieux Monsieur est venu nous dire qu’on était des fachos», a expliqué Julia. Cette dernière a aussi évoqué la fierté de sa mère après ce baiser de provocation. «Elle m’a dit que j’étais allée au bout de mes convictions et que c’était tout à mon honneur», a raconté Julia.

Depuis mardi soir, cette photo postée sur le compte Twitter d’un journaliste de Têtu et qui a rendu célèbres les deux jeunes filles, a été retweettée plus de 3000 fois.

  • A lesbian kiss to fight a homophobic protest in France

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent