Mis à jour le Vendredi 26 Octobre 2012 à

Fun > People

Frédéric Deborsu écarté d'antenne à la RTBF: "Je ne suis pas courtisé par RTL"

Rédaction en ligne

Lundi prochain, Frédéric Deborsu sera de retour à la RTBF après son congé sans solde. Un congé qu'il avait mis à profit pour sortir son "livre houleux" (Question(s) royale(s). Clairement, ce ne sera pas un tapis rouge qu'il trouvera sous ses pieds au moment de rentrer dans la grosse boîte du Boulevard Reyers...

 "Pour la sérénité de la rédaction et de Frédéric lui-même, nous avons décidé de le mettre en retrait pour une durée d'un mois, avec possibilité de reconduire la mise en retrait", a-t-on expliqué du côté du boulevard Reyers.
Selon la RTBF, on ne peut pas parler de sanction pour autant. Le débat sur le travail d'enquête de Frédéric Deborsu bat son plein au coeur de la rédaction de la
RTBF.

 "Comme ce fut le cas dans chaque média du pays cette semaine, un certain nombre d'interrogations sur les méthodes journalistiques sont venues se greffer à la
sortie du livre de notre collègue Frédéric Deborsu sur la famille royale"
, a encore commenté la RTBF.
La télévision publique estime également que Deborsu a été fort happé par la sortie de son livre et qu'il est nécessaire aussi de lui permettre d'effectuer son retour
dans le calme et la sérénité.
Plus tôt dans la semaine, la RTBF s'était distanciée, via un communiqué, de l'ouvrage paru mardi. "La RTBF n'est associée en rien dans la rédaction de cet
ouvrage, préparé, rédigé et publié sans qu'elle n'exerce aucune responsabilité éditoriale, de fond ou de forme, sur celui-ci. L'auteur, Frédéric Deborsu, a rédigé
l'ouvrage alors qu'il était en congé sans solde"
, avait laissé entendre la RTBF.

Contacté par l'agence Belga, le journaliste a réagi sereinement. "Un service moins exposé, le temps que les tensions se calment", a-t-il confié.  "J'accepte la décision. Je pense qu'il s'agit de la meilleure solution. En attendant, je m'intéresserai à l'envers du décor", a-t-il dit.

Interrogé sur le sujet, il a démenti être courtisé par RTL.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent