Mis à jour le Vendredi 23 Novembre 2012 à

Culture > Médias

Frédéric Deborsu (RTBF) n'a pas résisté à la pression de la sortie de son livre: burn-out

Sam Christophe

Frédéric Deborsu doit réintégrer la RTBF la semaine prochaine. A la rédaction ? Pas à la rédaction ? On ne le sait toujours pas. Ce que l’on sait par contre, c’est que le journaliste, auteur de Questions Royales, a fait un épuisement total. Un burn-out...

On se rappelle que Frédéric Deborsu, le journaliste auteur de « Question(s) royale(s) » a été écarté de la rédaction de la RTBF après la sortie de son livre qui avait suscité la polémique. La RTBF avait presque immédiatement pris ses distances. Et Deborsu avait été prié de gagner le service Infodoc où la RTBF l’avait chargé de préparer des dossiers de documentation... à l’usage de ses collègues, de ceux qui, eux, travaillaient en production. Même si c’était nié de toutes parts, il s’agissait quand même d’une sorte de placard... Voire carrément d’une sanction.

Après une semaine dans le service, Deborsu avait remis un certificat. Selon nos informations, le journaliste au cœur du cyclone médiatique a été soumis à une pression telle depuis la sortie de son livre qu’il a fait une sorte de burn-out, un épuisement total qui a conduit son médecin à le mettre au repos. Pas question donc d’un certificat de complaisance, comme certains avaient pu le déduire un peu trop rapidement...

La semaine prochaine, le certificat de Frédéric Deborsu arrive à expiration. En principe, il doit retourner pour 4 jours encore au moins, au service où sa hiérarchie l’a affecté. Mais vendredi prochain, que va-t-il se passer? Le purgatoire à la documentation, qui était reconductible pour un mois, va-t-il être prolongé? Ou au contraire va-t-on vers un assouplissement, voire un retour à la normale?

À la RTBF, Jean-Pierre Jacqmin, le directeur de l’information n’a pas voulu répondre à notre question, pourtant simple. « Rien n’est décidé, nous a-t-il dit en substance. On verra à l’expiration du mois. Et actuellement aucun rendez-vous n’a été pris à ce propos... »Du côté de Frédéric Deborsu, nous n’obtenons aucune réponse à nos sollicitations. L’homme se tient coi, il refuse toute interview de peur, sans doute, d’attiser le feu et de réenclencher la machine à buzz polémique.

Interdit de foire du livre

Aujourd’hui, la pression médiatique a donc baissé de plusieurs crans... Ce qui rend la décision que va prendre la RTBF encore plus importante pour le journaliste. Car une prolongation de sa mise à l’écart signifierait, plus que sûrement, que la RTBF ne désire plus travailler avec celui qu’elle encensait, il y a encore quelques mois, pour un sujet tout aussi polémique sur le Prince Laurent...

Précisons aussi que du côté flamand, la presse s’est largement étonnée de la mise à l’écart de Deborsu. Et particulièrement du fait que le journaliste a été interdit de participation à la foire du livre d’Anvers, une manifestation festive, où Deborsu Jr ne devait pourtant faire que dédicacer son ouvrage, pas même prendre la parole...

Cela n’a en tout cas pas redoré l’image de la RTBF auprès d’eux. À tort ou à raison, cette affaire semble décodée en Flandre, comme une nouvelle preuve de la mainmise du PS sur la chaîne publique francophone. Bref, en Flandre aussi on estime que la gestion ertébéenne de l’affaire Deborsu a été tout simplement catastrophique.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent