Mis à jour le Mardi 27 Novembre 2012 à

Régions > Mons > Actualité

Procès Lunitrans à Mons: le ministère public requiert la culpabilité pour les 4 accusés

Rédaction en ligne

Le ministère public a requis ce mardi, devant la cour d’assises, la culpabilité pour Youssef et Zakaria Aarab, L. Methens-Renard et T. Vindevogel. Ils doivent répondre de tentative de vol et d’homicide sur la Pascal Maroil, patron de Lunitrans, à Dour, le 25 février 2010.
Ph. E.G.

Ph. E.G.

Le ministère public s’est attaché à démontrer la culpabilité de Thomas Vindevogel et Lucien Methens-Renard en tant que coauteurs des faits.

Chacun joue un rôle précis à ce point déterminant que si l’un d’entre eux avait fait défaut, les faits n’auraient pas pu être commis”, a expliqué l’avocate générale, Ingrid Godart.

Quand Vindevogel fournit les infos à Methens et quand celui-ci les communique aux frères Aarab - éléments dont ils sont en aveux -, ils savent qu’elles vont servir à commettre un braquage. Même si Thomas Vindevogel n’a pas cherché la mort de son patron, il savait que cela pouvait déraper et dégénérer. Tout comme Methens. Tous deux ont délibérément pris le risque et doivent assumer les conséquences.”

Concernant les frères Aarab, qui contestent toute implication dans les faits, Ingrid Godart, à travers la téléphonie, les éléments balistiques et les témoignages, a retracé leur parcours et établit leur présence dans les bureaux de Lunitrans au moment du crime.

Quant à l’intention d’homicide, l’arme utilisée - un gros calibre -, la zone vitale visée et le nombre de balles tirées - trois - démontrent à suffisance, selon l’avocate générale, la détermination de l’auteur des coups de feu d’éliminer le patron de Lunitrans.

Les plaidoiries de la défense se poursuivront mercredi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent