Mis à jour le Jeudi 29 Novembre 2012 à

Régions > Centre > Sports

Football:Nous avons testé l'équipe de La Louvière Centre sur le jeu video Football Manager

Rédaction en ligne

Mener les « Loups » au titre de D3 ? Ce défi est possible grâce au jeu vidéo « Football Manager ». Mais que vaut réellement l’URLC, dans l’édition 2013 du plus célèbre jeu de management ? Et si vous preniez, virtuellement, la place de Sébastien Grandjean  ?


Somé, Langlet, De Luca, Guinot, Grisez et le reste de la meute sont les acteurs, actifs et passifs, de «
Football Manager
».

Montage David Claes

Somé, Langlet, De Luca, Guinot, Grisez et le reste de la meute sont les acteurs, actifs et passifs, de « Football Manager ».

Chaque année, les amateurs de football, et même certains joueurs, attendent avec impatience la sortie du jeu « Football Manager ». Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le jeu nous place dans la peau d’un manager d’une équipe de foot. Entraînements, causeries d’avant-match, organisation de matchs amicaux ou transferts, tout ou presque doit être réalisé par nos soins.

Bonne nouvelle pour les supporters des « Loups », l’équipe de l’URLC est présente dans le jeu. Que vaut l’effectif ? Retrouve-t-on l’ensemble de noyau ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que le réalisme est bluffant.

La première chose que l’on remarque, c’est l’effectif de l’URLC. Pas un nom ne manque à l’appel. Même les jeunes De Luca et Falone sont de la partie. Seul absence, celle de Fileccia. Un oubli « logique"dans la mesure où le Borain n’a signé au club que le 13 novembre, alors que le jeu est sorti le 2 novembre.

Au niveau du staff, même constat. Vos adjoints se nommeront Goegebeur (NDLR : même si celui-ci se nomme Goegebuer), Dudas et Degrève. Le réalisme a été poussé jusqu’à mentionner les noms de Tacal et Dionisio dans l’organigramme du club.

Plus d’informations dans La Nouvelle Gazette de ce vendredi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent