Mis à jour le Jeudi 6 Décembre 2012 à

Régions > Bruxelles > Sports

Foot (P.1): Noël Fauconnier (Etterbeek) réagit aux propos de Rob Renaerts

Rédaction en ligne

Nous publions dans nos pages d’hier une interview de Rob Renaerts, défenseur d’Etterbeek. Celui-ci incriminait son club de plusieurs choses qu’il considérait aberrantes. Le manager du club etterbeekois, Noël Fauconnier, s’est empressé de réagir à ces propos qu’il considère comme faux.
Noël Fauconnier n’avait pas le sourire en lisant le journal de mercredi, il a voulu réagir aux dires de Rob Renaerts.

Noël Fauconnier n’avait pas le sourire en lisant le journal de mercredi, il a voulu réagir aux dires de Rob Renaerts.

Si le club a racheté le matricule du RFC Evere et ainsi pu monter en P.1, c’est au club que revient la décision. Mais je n’ai aucun problème avec son avis, chacun a son appréciation ”, commente d’entrée le manager etterbeekois. “ En revanche, lorsqu’il dit que j’ai donné ma démission pour une dispute avec le staff des juniors, c’est faux. Le président et moi-même n’étions simplement pas sur la même longueur d’onde. Je suis par après revenu sur ma décision en m’arrangeant avec le président pour repartir sur de bonnes bases. Ensuite, Marc Cneudt a donné sa démission tout en sachant que je restais au club et non pas deux jours avant que je revienne. Vincent Devos, alors T.2 de Marc Cneudt, ne voulait pas laisser le club sans coach et a demandé à faire l’intérim. Vu la situation, nous préférions qu’il reprenne les rênes de l’équipe, ce qu’il a fait. Et je vous assure qu’il prenait lui-même toutes les décisions. Concernant une quelconque agression, c’est faux! Il y a eu altercation, mais le joueur et le T.2 en ont discuté après l’entraînement et tout est rentré dans l’ordre. Et si le joueur fait à nouveau partie du groupe, c’est parce que Vincent Devos a donné son accord car il pouvait apporter quelque chose au groupe. ” Avant de conclure: “ Ce

joueur ne connaît pas le club. Il faut réfléchir à ce qu’on dit et aux répercussions que cela peut avoir.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent