Mis à jour le Jeudi 13 Décembre 2012 à

Actualité > L'info en continu

Les journaux belges préfèrent collaborer avec Google que l'affronter

internet@lesoir.be (Avec les rédactions du Soir en ligne, du Soir, d’AFP, d’AP et de Belga)

Les éditeurs de journaux francophones belges ont estimé que l’accord conclu pour mettre fin au conflit qui les opposait depuis six ans à Google était « le choix le plus raisonnable » dans un contexte d’accélération de la révolution numérique et de crise de la presse. L’accord ne prévoit pas que des quotidiens comme Le Soir ou La Libre Belgique reçoivent une rémunération pour le référencement de leurs contenus sur le site Google Actualités, comme les éditeurs belges l’ont réclamé en justice depuis 2006. Alors que les éditeurs de presse français exigent que Google paie des « droits voisins » du droit d’auteur, au regard des importants bénéfices publicitaires qu’il réalise en se contentant simplement de référencer leurs titres, leurs homologues belges se sont clairement tournés vers un modèle de collaboration avec le géant américain des moteurs de recherche. Un volet de l’accord prévoit l’achat par Google d’espaces publicitaires auprès des éditeurs.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent